Presque Normal

Presque Normal

C'est drôle parce que c'est vrai : une websérie en projet avec Dan Gagnon

C'est l'histoire d'un gars qui subit sa vie et la colère des autres. Qui voudrait bien agir. Qui ne le fait pas et qui passe son existence à la débriefer dans des Comedy Clubs.

Notre équipe a rencontré Dan pour lui demander de nous présenter son projet et pourquoi il a choisi de le proposer à la cellule Webcréation de la RTBF.

Dan, quel est ton objectif avec cette websérie ?

Elle ne sera vraiment pas pour tout le monde. Ce sera comique, mais avant de rigoler, il faudra passer par des situations qui rendront les spectateurs aussi inconfortables que les personnages. C'est un projet bizarre et j'espère filmer des choses jolies, sincères, parfois difficiles voire déprimantes. Parce que la vie c'est souvent déprimant et je me rends bien compte que c'est le pire pitch au monde pour une comédie, mais bon, j'avais envie de le faire. Et j'espère que vous aurez envie de la regarder.

Pourquoi choisir le web pour ce projet ?

En général, il y a deux façons d’atterrir sur le web : avoir été rejeté par la télé, ou avoir choisi d'y être. Alors, pourquoi avoir choisi d'y être ? Pour la même raison qu'on choisit le bateau plutôt que la voiture pour aller sur l'eau. La télévision n'a pas été envisagée pour ce projet. J’avais envie d’aller sur le web pour profiter de ce qu’il offre comme liberté. Ça nous permet d’aller au bout de l’idée. On va pouvoir montrer des silences un peu plus longs, des malaises un peu plus forts et on pourra le faire avec le langage qu'on veut. A la télé, les gens peuvent regarder par défaut et il y a un risque de choquer. Sur Internet, les gens doivent choisir de venir voir. Pour ce projet précis, on peut alors rajouter de la saveur pour attirer plutôt qu'en retirer par peur de faire fuir.

Qu'est-ce que tu consommes comme vidéos sur le web ?

J’aime bien la notion de Live sur le web : pas juste reprendre ce que la télé diffuse, mais des programmes spécifiques qu’on ne retrouve que sur Internet comme des présentations de certaines marques ou des concerts. J’ai évidemment adoré ce que Bref a fait avec son générateur d’épisodes. J’aime le concept des épisodes de 11 minutes, à la Burning Love (sur Yahoo) Golden Moustache, Funny or Die. La meilleure chose qui soit arrivée à la Comedy, c’est certainement le Between two Ferns de Zach Galifianakis.

De notre côté, on se réjouit de travailler avec Dan Gagnon et on vous tient au courant de l'évolution du projet... Rendez-vous en septembre 2015 !