Les Nouveaux Pauvres

Les Nouveaux Pauvres : ils se jettent sur ce qu'on jette

Les Nouveaux Pauvres : ouvrez les yeux, ils sont partout
2 images
Les Nouveaux Pauvres : ouvrez les yeux, ils sont partout - © Tous droits réservés

Outre le webdocumentaire et la série radio, l'expérience transmédia comporte aussi 3 témoignages réels de ces "Nouveaux Pauvres". Aujourd'hui, rencontre avec une initiative citoyenne active dans la récupération et redistribution alimentaire.

"C'était abusé, on arrivait même pas à liquider, on invitait les gens à venir se servir, et ils repartaient avec des sacs à dos entiers... Après une semaine, on en avait toujours."

Le journaliste Patrick Séverin et le photographe Michael De Plaen sont allés à la rencontre de responsables d'une récupération alimentaire à Bruxelles.

"Nous, on ne consomme que des légumes. Il y a une trop grande quantité de nourriture dans les poubelles, c'est stupide. Du coup on a mis nos convictions vegan et antispécisme de côté en se disant qu'on allait pouvoir nourrir beaucoup plus de personnes, qui en ont besoin et consomment de toute façon des produits animaux. (...) Mettre 4 à 5 euros pour se payer un formage : un tas de gens ne peuvent pas le faire. Quand on récupère des camemberts, par exemple, rien que le trajet aura valu le coup à la personne de venir à l'asbl se servir. (...) On peut faire 2 grosses bonnes distributions par semaine, qui servent à 10 à 25 personnes."

Ouvrez les yeux, ils sont partout, ces Nouveaux Pauvres :

DECOUVREZ LE WEBDOC