Skam : la série de la génération Z à suivre en TV et sur le web

Skam : la série de la génération Z
Skam : la série de la génération Z - © Tous droits réservés

Une adaptation de la série norvégienne devenue en l’espace de quatre saisons un véritable phénomène.

"Skam" suit la vie quotidienne d’une bande de lycéens avec leurs tracas et scandales. Elle est jouée par de très jeunes acteurs, et parle en live aux ados et plus si affinités. Dans le rôle de Daphné, la jeune comédienne belge Lula Cotton Frapier.

La série démarre sur le point de vue d'Emma. Elle est en couple avec Yann. Emma est réservée et va chercher à s'émanciper et à s'ouvrir aux autres Manon, Daphné, Imane et Alexia. Elle peut compter sur le soutien de Lucas, le meilleur pote de Yann.  Sur les deux premières saisons, les lycéennes vont se mettre le défi d'organiser la plus belle soirée jamais organisée. Planifier, lever des fonds, gagner en popularité et en influence, s'incruster dans des soirées branchées, intégrer des groupes d'amis cools... au risque de redéfinir ses amitiés, ses relations, de briser des coeurs, de briser le sien... voilà le challenge auquel Emma va participer.

La série Skam a véritablement révolutionné la vie des jeunes Norvégiens et a séduit bien au-delà de la Scandinavie. ! Elle aborde le quotidien agité de lycéens et est jouée uniquement par des jeunes, très jeunes acteurs. Riche de l'expérience norvégienne, elle bénéficie d'un dispositif exceptionnel : diffusion de capsules sur les réseaux sociaux en temps réel, diffusion sur RTBF Auvio et en télévision sur La Trois lors de rendez-vous ponctuels.

Dans sa version franco-belge, vous découvrirez la bande des filles : Emma (Philippine Stindel), Manon (Marilyn Lima), Daphné (la Belge Lula Cotton Frapier), Imane (Assa Sylla), Alexia (Coline Preher) et Ingrid (Zoé Marchal). Et côté garçons : Yann (Léo Daudin), Lucas (Axel Auriant Blot), Charles (Michel Biel) et Alexandre (Théo Christine). "Skam" plait pour l'absence totale d'autorité. Pas d'adultes. Ni prof, ni parents. Elle est centrée uniquement sur les jeunes et reflète leur vie telle qu'ils la vivent. Entre l'école, les soirées, les fêtes, les amitiés et les amours, aucun sujet n'est tabou.

Un dispositif transmédia

La force de la série réside dans sa capacité à toucher son public par une narration en direct. Les capsules apparaissent sans prévenir. Si l'un des personnages principaux a un rendez-vous secret au lycée à 9h, la capsule est envoyée sur les réseaux sociaux à 9h. Si la bande de filles se réunit à 14h lors d'une pause, la capsule est balancée à 14h.

Où voir Skam ?

  • Les réseaux sociaux : A l'instar des Norvégiens, la RTBF diffusera des capsules en temps réel sur les comptes Instagram de la série. Sans crier gare ! Chaque personnage principal a son propre compte et la série son compte général. Une page Facebook est dédiée à la série et ça commence ce lundi 5 février. Soyez prêts !
  • Le WEB : Chaque vendredi, sur la plateforme RTBF Auvio dès 18H30 vous pouvez voir et revoir l'épisode de la semaine.
  • En TV : Chaque dimanche à 20H05 sur La Trois, vous pouvez découvrir l'épisode de la semaine en format 20 minutes dès le 11 février. La série compte actuellement 22 épisodes de 20 minutes, répartis en 9 épisodes sur la saison 1 et 13 épisodes sur la saison 2.