Quelle philosophie adopter pour 2018 ? "Streetphilosophy" vous éclaire

Quelle philosophie adopter pour 2018 ? "Streetphilosophy" vous éclaire
Quelle philosophie adopter pour 2018 ? "Streetphilosophy" vous éclaire - © Tous droits réservés

"Je m'appelle Jonas, j'approche de la trentaine et, comme beaucoup de gens de mon âge, je ne sais pas très bien où je vais. Je m'interroge sur ma façon de vivre. Sur mes valeurs. J'ai envie de rencontrer des gens qui en savent plus que moi."

Qui suis-je et comment vivre ? Jonas Bosslet, journaliste, se pose les mêmes questions que sa génération et tente d'y répondre en partant à la rencontre de personnes diverses qui illustrent une conception philosophique à l'extrême.

Les 24 capsules de "Streetphilosophy" durent chacune une vingtaine de minutes et permettent en prime de déambuler dans un Berlin en noir et blanc plein de spécimens et d'idées les plus hétéroclites. Avant toute chose, "Streetphilosophy" ramène la pensée à des actes concrets, en descendant dans la rue, les bars, les döners-kebabs. Les projets existentialistes, la défense des libertés individuelles et collectives, le sentiment amoureux, ou encore la vision de l'absurde de Camus restent d'une pertinente actualité comme peuvent en témoigner les personnes que Jonas rencontre : Justine, Lena, Félix ou encore le rappeur Robert Gwisdek...

Avec ses aphorismes et injonctions et bienveillantes ("Ecris ton histoire !", "Retour à la nature "!", "Optimise-toi !", "La vie est un jeu"), cette websérie-magazine, enfin disponible en français depuis novembre, va à la rencontre de celles et ceux qui aiment faire bouger le monde.