Quand les femmes auront pris le pouvoir sur Terre

Une websérie futuriste française propose un nouvel ordre mondial avec une société matriarcale.

"DUAM (Dans Un Autre Monde)" a remporté le prix du public ce week-end au WebFest de Berlin. Du coup, on s'est intéressés à cette production de science-fiction française.

De quoi ça parle ?

Dans un futur proche, l’Organisation Spatiale Internationale envoie 4 astronautes à bord de la navette "Excursor" pour une mission historique. Mais peu de temps après un décollage réussi, les astronautes perdent soudainement connaissance. A leur réveil, toute communication avec le centre de contrôle est impossible. Livrés à eux-mêmes et sans possibilité de poursuivre leur mission, ils n’ont d’autre choix que d’utiliser leur capsule de secours pour revenir sur Terre. Mais cette Terre est-elle bien celle qu’ils ont quitté quelques heures auparavant ? Pourquoi leur ordinateur de bord parle désormais comme un humain et s’est auto-rebaptisé ISAC ? Les astronautes Nicolas Delachaume, Laura Simione, Marc Terry et Lucas Ferrin, vont alors découvrir que cette planète mystérieuse est placée sous le joug d’une matriarche qui la gouverne d’une main de fer. 

C'est fait par qui ?

Venus d’horizons différents, c’est au théâtre que l'équipe se rencontre. En 2007, leur passion commune pour le cinéma a abouti à la réalisation d'un premier court-métrage. En décembre 2011, ils créent leur collectif sous le nom "Cepa-possible". L'objet de cette association est l’écriture de scénarios, la réalisation de projets vidéos (courts, moyens et longs métrages, web série), ainsi que la captation d'événements publics ou privés.

L'idée de "DUAM" est née en 2011. A l’époque déjà, l’équipe a l’ambition de réaliser une web-série dans un univers de science fiction décalé. Ils commencent alors à réfléchir à une vraie intrigue, servie par des effets spéciaux de qualité. Le premier défi auquel ils sont confrontés est justement la réalisation de ces effets spéciaux. C'est à ce moment là que Jérôme Montignies rejoint l’équipe. Durant les 3 années suivantes il améliore ses compétences dans le domaine (Modélisation 3D, Mat painting, tracking, fond vert).

Le second défi en 2011 est de créer un vrai scénario tout en utilisant un registre humoristique. Ils écrivent une version définitive qui est approuvée par l’équipe en octobre 2014. En 2015, ils lancent un crowdfunding pour la réalisation des 10 épisodes, qui seront mis en ligne l'année suivante.

Et c'est bien ?

Dès les premières secondes, on est bluffés par les effets spéciaux et l'univers que Valentin Bourdeau et Jérôme Montignies réussissent à installer. C'est probablement l'une des navettes spatiales les plus réalistes qu'on ait vu dans une websérie récemment. Du côté de l'intrigue, ça tient la route, même si on trouve dommage d'avoir installé une junte militaire féminine en France. Les scénaristes ratent une belle occasion d'imaginer une société matriarcale bien différente de notre société actuelle. Après tout, aucune femme n'a jamais déclenché de guerre mondiale... L'humour, dans cette série de science-fiction au thème sérieux, a parfois tendance à tomber à plat, notamment à cause d'un jeu d'acteur qui ne suit pas toujours. Mais on ne boude pas son plaisir sur 10 épisodes, et on se dit qu'il s'agit définitivement d'une équipe à suivre attentivement.