Oxygène pour deux et six clips en un

Oxygène pour deux et six clips en un
2 images
Oxygène pour deux et six clips en un - © Tous droits réservés

De la french pop, six plans séquence et trois minutes : voici un court résumé du clip interactif d’Aurel.

 

Aurel, c’est l’aventure musicale solo d’Aurelio Mattern (Sonnfjord, Paon et Lucy Lucy). De plus en plus présent sur la scène bruxelloise, il se fait de nouveau remarquer avec son clip "Oxygène pour deux". Pour cette innovation audiovisuelle, il a fait appel au talent de réalisateur de Simon Vanrie avec qui il a imaginé le concept : six plans séquence dans différents décors. Micro à la main, Aurel chante dans une voiture, adossé à un mur d’escalade ou encore sous l’eau, dans une piscine. Il se filme en selfie en montant sur un bateau, cours sur la plage et nous emmène dans un théâtre à l’italienne. Tout au long du morceau, le spectateur choisit la séquence qu’il veut voir en cliquant pour changer de point de vue.

 

Ce clip n’est pas sans nous rappeler la docu-fiction " Wei or Die " qui suivait un week-end d’intégration à l’aide de différentes caméras, de téléphones, de drones et de caméras de surveillance. L’histoire dévoilait différents indices de l’intrigue selon la caméra et la séquence que l’on regardait.

Clin d’oeil également à Arcade Fire, Naive New Beaters et Birdy Nam Nam qui s’étaient également lancés (quelques années plus tôt) dans les clips interactifs avec des éléments contrôlables par le spectateur, des jeux ou des récits interactifs amenant à différents fins.

Au final, Aurel poursuit sur cette lancée et nous offre un clip original à retrouver sur son site.