Marokkiat : les Marocaines dénoncent le harcèlement de rue dans une websérie

Marokkiat : les Marocaines dénoncent le harcèlement de rue dans une websérie
Marokkiat : les Marocaines dénoncent le harcèlement de rue dans une websérie - © Tous droits réservés

Sonia Terrab fait descendre les Marocaines dans la rue dans sa websérie baptisée "Marokkiat".

Harcèlement de rue, voile, viol… les jeunes marocaines brisent les tabous dans le projet "Marokkiat", qui signifie Marocaines en dialecte marocain.
Elles parlent à visage découvert de viol, d'homosexualité, de harcèlement dans l'espace public… Avec "Marokkiat", un format web tourné à Casablanca, des femmes marocaines prennent la parole et brisent les tabous.

12 femmes sont filmées debout dans la rue en plan large. Sonia Terrab, la réalisatrice du projet, précise : "J'avais très envie de donner cette parole dans la rue parce qu'effectivement la rue n'appartient pas aux femmes au Maroc".
 


J'ai compris que je vivais dans une société où que tu sois nue, habillée, en burqa, ou même cachée sous un drap, l'homme te regardera toujours comme une chose.

Khadija, 21 ans, dans un des épisodes des Marokkiat, racontant ce qu'elle vit depuis qu'elle porte le voile.

Plus d’un Marocain sur deux reconnaît avoir déjà harcelé sexuellement une femme dans l’espace public et plus de 60 % des femmes déclarent avoir déjà été victimes de ce type d’agression, selon une récente étude publiée par l’ONU Femmes Maghreb.
 

Retrouvez les épisodes de Marrokiat sur JawJab : 

Épisode 1

Épisode 2

Épisode 3