"Les couilles sur la table" et "Les gentilshommes" : 2 séries podcasts consacrées aux masculinités

Nous vous avions annoncé en janvier : 2017 serait l'année du podcast, et féminin. L'équipe d'"Empreinte Digitale" fait le bilan : l'occasion de mettre en lumière 2 séries podcasts qui laisse la place aux hommes !

Les gentilshommes

Ils sont 3 : Connie, Dan et Pascal et ont lancé le podcast "Les gentilshommes" suite au constat suivant : "On a beau avoir passé la trentaine, on fait parfois le triste constat qu’on ne se comprend pas toujours dans les rapports entre les hommes et les femmes. Plutôt que de rester dans l’ignorance, on a décidé d’inviter des copines et de leur poser toutes les questions que beaucoup se posent tout bas." Résultat ? 18 épisodes, qui abordent chacun 1 thématique avec 1 invitée. Les gentilshommes écoutent par exemple leur copine Marion parler coup de foudre, posent des questions à Carole sur la simulation, et sondent Amandine sur la fidélité et Anaïs sur la friendzone... A bon entendeur !

Cette production originale est distribuée par la plateforme BingeAudio, et donc disponible dans les applis de podcast traditionnelles et sur Soundcloud.

Les couilles sur la table

Lancé le 14 septembre dernier, cette série podcast est animée par Victoire Tuiallon, sur base suivante : "on va regarder ce que c’est cet attribut de la virilité. C’est chose qui est non de posséder puisqu’il est bon d’en avoir. Qu’est-ce que c’est au juste un homme , qu’est-ce que ça implique, qu’est-ce que ça veut dire d’être un homme ajd au XXIe siècle, qu’est-ce que c’est la virilité ? Il faut donc selon elles aborder les petits garçons, des pères, frères , cousins, voisins, amis, amants… Ceux qui ne savent pas se battre, ceux qui chialent volontiers, ceux qui ne sont pas ambitieux ni compétitif ni bien membrés, ni agressifs. Ceux qui sont craintifs, timides, vulnérables, ceux qui préféreraient s’occuper de la maison plutôt que d’aller travailler. Ceux qui sont délicats, chauves, trop pauvres pour plaire. Ceux qui ont envie de se faire mettre, ceux qui ne veulent pas qu’on compte sur eux, ceux qui ont peur tout seul le soir. Il faut parler des hommes pour comprendre dans quel monde on vit."

Les angles sont pointus, les invités aussi (spécialistes et scientifiques). Les épisodes brassent la masculinité sous toutes ses facettes : (l'absence de) la crise de la masculinité, le sentiment amoureux chez les petits garçons, la charge mentale (avec Titiou Lecoq), les masculinités noires, les hommes face à une grossesse non préméditée, les harceleurs au travail. Egalement distribuée par BingeAudio et "Les couilles sur la table" est aussi disponible sur SoundCloud.