La websérie : miroir sans filtre de la société moderne

Loulou
Loulou - © Arte Creative

Après avoir été contenues pendant longtemps, les femmes prennent leur revanche, notamment dans la webcréation.

L'émission "Les Décodeurs" de La Première fait un focus sur les webséries et plus particulièrement les séries digitales au féminin (avec "Loulou" de Arte et "La Théorie du Y" de la RTBF). Laure Hendrickx, coordinatrice de l'événement "Are You Series" de Bozar, et Alice Vial, scénariste et actrice de "Loulou", expliquent cette nouvelle vague féminine.

Pour Alice Vial, les femmes ont longtemps attendus et ont enfin le moyen de s'exprimer : "Je vois beaucoup de femmes autour de moi qui lancent des projets et qui osent enfin, comme si elles avaient retenus un truc jusque maintenant."

Autre élément marquant des webséries, leur côté politiquement incorrect et en prise directe avec la société. "C'est la force du web," confirme Alice Vial. "En TV, on serait vite censuré et prendraient en compte un public plus âgé. Ici, on ne s'est pas mis de barrières et on y a été franchement."

Laure Hendrickx confirme : "C'est un format qui est très en prise avec l'actualité. Comme leurs moyens de productions sont plus légers, elles peuvent réagir beaucoup plus rapidement aux phénomène de société, tout en les transcendants et en prenant déjà un peu de recul par rapport à ce qui se passe."

"Il faut saluer le travail de la RTBF : ils prennent des risques, ils se mettent en danger et ils vont vraiment chercher le public là où il est !", conclut Laure Hendricx.