La musique classique en websérie : une autodérision inattendue

La musique classique en websérie : une autodérision inattendue
La musique classique en websérie : une autodérision inattendue - © Tous droits réservés

La musique classique a elle aussi des histoires à raconter, des clés de compréhension à offrir, une myriade de personnages à faire découvrir et des rendez-vous à créer avec le public. Il est dès lors logique qu'elle s'approprie également un format actuel pour faire peau neuve et toucher un autre public : les webséries.


En France, le chœur Accentus et l'Insula Orchestra, l'ont compris et ont été les premiers à se lancer dans la websérie en 2014, lors de l’enregistrement du Requiem de Mozart. Les cinq épisodes nous amènent à suivre les aventures de Lorenzo, adolescent mélomane totalement habité par Mozart. L’an dernier, le protagoniste était également présent dans une saison 2 baptisée "Mozart Matrix", qui a permis de pénétrer dans les coulisses de la représentation de Lucio Silla de Mozart à la Philharmonie de Paris.

Toujours en France, l'ensemble vocal Les Voix animées ont créé leur première websérie il y a trois ans, qui a généré plusieurs milliers de vues sur Youtube. Les 12 épisodes ont permis aux quatre chanteurs de promouvoir leur répertoire favori : la musique a cappella de la Renaissance.

On pourrait également citer Les Percussions Claviers de Lyon, qui ont dévoilé leur websérie pleine d’humour sur les mythes de l’Antiquité dans la musique baroque. Deux acteurs de la websérie Kaamelot. font même un caméo dans certains épisodes...

Le mois dernier, c'est l'Orchestre national d'Île-de-France qui lance sa websérie pour exciter oreilles et papilles ! MarmitOndif raconte la création d'oeuvres nouvelles.

Enfin, chez nous, Patrick Leterme et Etienne Duval ont créé la websérie "Je sais pas vous", dans laquelle ils décortiquent une oeuvre du répertoire classique à la manière des draw my life - les secrets de fabrication et de contexte deviennent grâce à ça limpides.

Les webséries sont donc un moyen ludique de faire découvrir la musique classique mais permettent également de prouver au grand public que oui, cet art peut lui aussi être décalé et plein d'autodérision.