David Dufresne : "Le web des années 90 que nous avons bâti est en danger"

David Dufresne, réalisateur de Hors-Jeu
David Dufresne, réalisateur de Hors-Jeu - © Olivier Hoffschir

Chaque semaine, nous vous proposons une interview d'une personne active dans le milieu de la webcréation. Le but est d'échanger avec les professionnels belges et étrangers du secteur afin de leur donner la parole sur leur vision de la webcréation. Cette semaine, rencontre avec David Dufresne, co-auteur et réalisateur de "Hors-Jeu".

Pourquoi est-ce important de faire de la webcréation et du webdocumentaire aujourd’hui ?

Pour une raison simple: ça reste une terre inconnue, une friche de création, un espace documentaire encore autonome. Même si on sent poindre une forme de reprise en mains, hélas, par des habitudes venues de la télévision, une vision formatée. Reste que le champ est toujours vaste. Nous sommes dans une phase de maturité qui ne constitue pas un cap si facile que ça à franchir. On voit bien encore que nos créations web ne rencontrent pas ou si peu ce qu’on appelle le "grand public". Cela fait forcément douter les financeurs, et créateurs. Mais on pourrait aussi se dire que ce constat ouvre, aussi, des perspectives: et si la notion même de "grand public" était caduque?

Pourquoi avoir eu envie de développer ce type de projet par le passé et actuellement ? Qu’est-ce que l’on peut créer et développer avec le web que l’on ne peut pas se permettre en TV ?

Quand nous nous sommes lancés avec Philippe Brault dans l’aventure Prison Valley, en 2008/2009, nous étions motivés par deux choses. Une position défensive (comment exercer notre métier de raconteurs d’histoires, alors que le journalisme à l’ancienne, que nous avions connu, était en train de péricliter) et, surtout, une position offensive: nous étions sur le Net depuis plus de dix ou douze ans, nous sentions que c’était là qu’il fallait désormais agir, débroussailler le terrain, créer. Étonnamment, ces deux raisons me semblent encore pertinentes huit ans plus loin.

Qu’est-ce qui vous plait dans l’univers du web et des réseaux sociaux ?

Ce qu’Hakim Bey appelait les "Zones d’autonomies temporaires". Je crois que le web est, encore, en plein dedans même si, comme toute révolution, il connait aujourd’hui sa contre-révolution. Le web des années 1990 que nous avons bâti est en danger. La neutralité du net, la marchandisation à outrance du réseau et, pire encore, sa "Minitelisation" avec Facebook. Au sens où Facebook devient la sur-couche "obligée", ramenant l’expérience web à une fabrication centrale, d’un média vers tous, d’un serveur central, au lieu d’un lieu d’échange de tous vers tous…

S’il y a une leçon à retenir dans le développement de projets web, quelle serait-elle ?

Un auteur de projet web est, plus que jamais, un chef de chantier qui doit bosser avec des corps de métier totalement différents - codeurs, designers, monteurs, intégrateurs, développeurs. Ça réclame de tous une force de travail assez insensée, puisque tout est à inventer à chaque fois, y compris nos… propres outils de travail. C’est un joyeux merdier, parfois très très lourd, souvent dense. Ce que je retiens c’est que derrière chaque projet interactif fort, il y a au moins deux éléments: une véritable équipe et un véritable auteur. Les deux sont absolument nécessaires pour que fond et forme créent, vraiment, quelque chose de nouveau. L’autre point que je retiens de plus en plus est la difficulté à promouvoir et diffuser nos œuvres. Personne n’attend personne et c’est un combat de haute lutte; et parfois même au sein même de vos propres partenaires qui ne comprennent pas toujours les spécificités du web.

David Dufresne a été reporter pour Libération. Il a ensuite été rédacteur en chef de la chaîne d'information en continu i>Télé. Il a participé à la création du site d'information Mediapart, où il était chargé des questions de police et de libertés publiques. Redevenu journaliste indépendant, il est l'auteur réalisateur d'un documentairesur le maintien de l'ordre à la française, et les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises : "Quand la France s'embrase" (avec Christophe Bouquet). Il est également auteur et réalisateur (avec Philippe Brault) du webdocumentaire "Prison Valley" (produit par Arte/Upian, 2010). En 2013, il a réalisé "Fort McMoney", coproduit par l'Office national du film du Canada, Toxa et Arte. En 2016, il revient avec un nouveau webdocumentaire sur les coulisses du football : "Hors-Jeu".

Découvrez toutes les interviews des Webcréateurs.