Ces webséries qui deviennent des séries TV

I mom so hard
6 images
I mom so hard - © Tous droits réservés

Quand les séries digitales sont adaptées par la télévision.

Aux Etats-Unis, le network CBS vient d'annoncer la commande d'un pilote de "I Mom So Hard", un projet basé sur la websérie éponyme qui suit deux mères et comment leur amitié leur permet de survivre à leur rôle d'épouse et de maman. La production a été confié à Rob Thomas ("Veronica Mars") et si le projet voit le jour, il pourra compter sur une solide base de fans. La websérie a en effet déjà été vue plus de 5 millions de fois sur YouTube et plus de 100 millions sur Facebook.

Et c'est peut-être là qu'on doit chercher cet intérêt des grandes chaînes pour les séries digitales. Plutôt que de prendre le risque de proposer quelque chose de complètement neuf, elles commandent des séries sur base de projets ayant déjà une certaine notoriété et qui ont déjà des personnages et des storylines bien développés. C'est ce même principe qui les fait s'intéresser de plus en plus aux remakes d'anciennes séries ("MacGyver", "Hawaï 5-0") ou aux franchises ("Supergirl", les séries Marvel de Netflix).

Le web est aussi une excellente vitrine pour les jeunes créateurs qui peuvent montrer aux grands producteurs de quoi ils sont capables avec peu de budget.

Quels sont les projets d'adaptation TV de webséries en cours ? Petit tour d'horizon.

Osmosis (Netflix)

Diffusée à l'été 2015 sur le site d'Arte, "Osmosis" sera la deuxième série française de Netflix après "Marseille". Le tournage est prévu pour cette année, avec une diffusion sur la plateforme en 2019.

Paris, dans un futur proche. La technologie a repoussé les frontières de l'imaginable en déchiffrant le code du véritable amour. Grâce aux données de ses utilisateurs obtenues via des micro-robots implantés dans leurs cerveaux, la nouvelle application "OSMOSIS" garantit avec certitude de trouver le partenaire idéal, et transforme le rêve ultime de trouver l'âme soeur en réalité. Mais y a-t-il un prix à payer lorsqu'on laisse un algorithme choisir l'homme ou la femme de notre vie ? Quand en échange de cet amour éternel, la technologie peut accéder aux recoins les plus intimes de notre esprit, et à nos souvenirs les plus secrets...

Brown Girls (HBO)

"Brown Girls" c'est l'histoire intime d'une amitié entre deux femmes de couleur. Ayant grandi dans des milieux foncièrement différents, Leila (Nabila Hossain) et Patricia (Sonia Denis) savent cependant qu'elles peuvent compter l'une sur l'autre pour affronter le joyeux bordel qu'est la vingtaine. Dès la mise en ligne des épisodes de la websérie, les créatrices ont reçu des mails de Comedy Central, TBS ou HBO. Et c'est finalement cette dernière qui a remporté les droits d'adaptation, comme elle l'avait déjà fait pour "Awkward Black Girl" (adaptée sous le titre "Insecure") et "High Maintenance". En attendant sa première sur la chaîne à péage américaine, "Brown Girls" a déjà reçu une nomination aux deniers Emmy Awards.

Temps mort (USA Network)

La websérie québécoise est pressentie (ou l'a été, on ne sait pas si le projet est toujours en cours) pour devenir une série TV sur USA Network. C'est Amblin TV, la boite de Steven Spielberg, qui est à la manœuvre pour transformer la série de Radio-Canada et Babel Films en une série pour la chaîne câblée. "Temps Mort" suit les conséquences d'un énorme dérèglement climatique qui plonge l’hémisphère Nord dans un hiver sans fin. Si la websérie originale se déroulait au Québec, la série américaine (intitulée "Elements") prendrait place à Miami, dans une ville couverte de neige où un homme part à la recherche de sa fiancée.

Downward Dog (ABC)

On en n'est plus au stade de projet puisque l'adaptation de cette websérie sur un chien qui parle a déjà été diffusée à la fin de la saison dernière sur ABC aux Etats-Unis. Elle n'aura connu qu'une courte saison de 8 épisodes, mes les producteurs cherchent actuellement à la proposer à d'autres diffuseurs. "Downward Dog" suit les aventure de Martin, un chien philosophe qui voit sa propriétaire, Nan, comme sa partenaire de vie. Mais quand Nan ne s'occupe pas de lui, Martin devient assez vindicatif et envahissant. Manque de chance, Nan est une jeune millenial qui a moins de temps pour Martin depuis qu'elle a commencé à travailler.

Broad City (Comedy Central)

Exemple plus ancien mais toujours intéressant, "Broad City" est une websérie new-yorkaise créée en 2009 sur YouTube par Ilana Glazer et Abbi Jacobson. Elle a été développée en 2014 en série télévisée pour Comedy Central, avec Amy Poehler à la production exécutive. Basée sur l'amitié des deux créatrices dans la vie réelle, l'histoire est donc celle de deux jeunes juives new-yorkaises qui tentent de survivre dans la grande pomme.