3 podcasts belges lauréats du Brussels Podcast Festival

3 podcasts belges lauréats du Brussels Podcast Festival
3 podcasts belges lauréats du Brussels Podcast Festival - © Tous droits réservés

La première édition du Brussels Podcast Festival s'est tenue les 28, 29 février et 1er mars 2020 à l'Atelier 210A l'occasion de cette première édition, la RTBF a souhaité encourager la découverte, et soutenir la création de podcasts natifs en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour ce faire, elle a récompensé 3 projets parmi ceux reçus via l’appel à projets lancé par le festival et destiné aux étudiants et moins de 26 ans. Chacun des 3 projets a reçu 1 prix de 1000 euros. La RTBF souhaite également offrir une visibilité aux productions et aux équipes lauréates.

Les lauréats sont les projets suivants : 

27 ANS ENTRE LES MURS

A 61 ans, Serge a passé presque la moitié de sa vie en prison. Il a commis des délits graves, il en a conscience. Il nous parle de son enfance, un père violent, c’est sans doute à ce moment-là que ça a dérapé pour lui. Pas d’excuse, juste des constatations. Il fait des va-et-vient entre son expérience et ce qu’il observe dans la société. Il a compris pas mal de choses, entre autres que la machine judiciaire n’est pas là pour aider ceux qui veulent s’en sortir. Lui, il a eu la chance d’avoir le déclic, ou bien c’est sa force qui l’ai aidé, en tout cas il a changé. Après 27 ans de prison, il est sorti et il a fait du chemin. Il aurait rêvé d’une autre vie, alors avec son ASBL, il fait ce qu’il peut pour que les autres ne tombent pas dans l’engrenage.

L'autrice Ambre Ciselet met en valeur les mots justes et sans détour d'un ancien prisonnier, et nous livre son récit d'une clairvoyance hors du commun. La jeune podcasteuse continue d'ailleurs son périple dans cette thématique et a lancé une campagne de financement participatif pour créer son podcast sur la justice restauratrice.

D'UNE CONCEPTION A L'AUTRE

"D'une conception à l'autre", ou l'avortement au coeur de la désinformation. L’avortement est un sujet plus complexe qu’il n’y paraît. Le débat est souvent réduit à l’opposition entre “pro-vie” et “pro-choix” (plannings familiaux, associations féministes, etc.), y compris dans les médias. "D’une conception à l’autre" est une enquête radiophonique traitant du débat relatif à l’avortement en Belgique. Le podcast se concentre plus particulièrement sur les militants “pro-vie” (opposés à l’interruption volontaire de grossesse) qui tentent d’influencer les femmes hésitant à poursuivre une grossesse. Parmi les stratégies de persuasion phares de ces militants, on retrouve la désinformation. En Belgique, diffuser des fausses informations sur l’avortement dans un but dissuasif n'est pas (encore) interdit par la loi, contrairement à la France. Chez nous, les “pro-vie” sont de plus en plus offensifs en réaction aux avancées législatives concernant le droit à l’IVG.

Clara Emonnot, Tania Portuesi et Anna Vidal, les trois autrices du podcast, ont rencontré les opposants à l’IVG, afin d’analyser leurs arguments et leur rhétorique, et d'éclairer les divergences d’opinions entre les partisants "pro-vie" et "pro-IVG". 

SANS BLANC DE RIEN

"Sans blanc de rien" est une série docu-fictionnelle de podcasts dans lesquels se retrouvent une analyse des mécanismes qui gardent le racisme invisible à l’œil nu et une réflexion sur les solutions qu’on peut y apporter. Les études concernant la blanchité, l’hégémonie blanche, la colonisation et le racisme structurel dans un contexte belge y sont étayées. Chaque épisode développe l’histoire d’une jeune femme blanche lorsqu’elle apprend à déconstruire ses biais personnels, à comprendre ses privilèges ainsi que les préjugés acquis via sa culture et son entourage. La fiction est entremêlée d’interventions d’expert.e.s qui démantèlent et simplifient certains aspects plus techniques des débats politiques et académiques qui existent autour du sujet. La fiction est calquée sur l’expérience réelle de personnes blanches ayant entamé cette éducation introspective et sociale. Le mélange des deux permet de mieux comprendre la complexité des mécanismes et le silence qui voile les aspects structurels du racisme.

Les autrices Estelle Depris, Fionna Saintraint et Katia Abdellaoui souhaitent, avec ce podcast, bouleverser le point de vue habituel utilisé pour aborder le racisme et ouvrir une nouvelle voie de réflexion qui élargisse le débat, et encourage à l'auto-réflexion et à la responsabilisation. 

Retrouvez tous les épisodes sur le site dédiée sans-blanc-de-rien.be

Vous pouvez également suivre le projet sur Facebook et Instagram.

Les épisodes sont disponibles su Auvio et dans les applications de podcast.

Bravo aux lauréates et à tous les participants au concours !