Quand Michel Berger faisait sa "Déclaration d'amour" à France Gall

André Torrent était à nouveau l'invité de Michaël Pachen dans Nos chansons ont une histoire sur VivaCité et Viva+ lors du jeudi de l'Ascension. L'ancien animateur radio vedette belge a notamment raconté l'histoire derrière le tube La déclaration d'amour de France Gall et écrit et composé par Michel Berger.

On connaît évidemment la célèbre histoire d'amour entre France Gall et Michel Berger, l'un des couples les plus marquants de l'histoire de la chanson française.

Mais saviez-vous que le titre La déclaration d'amour de la chanteuse française était en fait celle Michel Berger lui-même ?

Le début d'une collaboration et d'une histoire d'amour

Lorsque l'auteur-compositeur-interprète français fait découvrir à France Gall cette chanson, leur histoire d'amour "était déjà bien engagée" selon André Torrent, malgré encore un petit parallèle dans son idylle avec Julien Clerc. Cette chanson est la toute première que Michel Berger produit pour l'artiste française à la chevelure blonde sur son album éponyme.

"Elle avait déjà chanté quelques phrases sur une chanson de Michel Berger (NDLR : Mon fils rira du rock'n'roll) mais une prise avait suffi pour mettre en boîte son texte : 'Je saurai lui dire les mots qu'il faudra pour le convaincre et il m'aimera'. C'était assez court" se rappelle André.

Ensuite leur collaboration en musique se poursuit donc sur La déclaration d'amour. La chanson en elle-même, "c'est vraiment ce qu'il s'est passé" assure l'ancien animateur radio au sujet du futur couple.

Une déclaration de France Gall... mais d'abord de Michel Berger

Il raconte : "Michel Berger n'a pas mis un genou à terre avec une bague magnifique dans un écrin magique pour lui demander sa main. Il s'était installé au piano et lui avait chanté cette chanson : 'Quand je suis seul et que je peux rêver, je rêve que je suis dans tes bras'. C'était une vraie déclaration. Sauf que France Gall a pensé que c'était le cadeau pratiquement de mariage qu'il lui faisait de lui offrir cette chanson pour qu'elle la chante mais en fait lui il voulait la chanter lui-même. Il lui a demandé : 'Qu'est-ce que tu penses ? Est-ce que je vais bien la chanter cette chanson ?'"

France Gall aurait alors réagi de manière virulente selon André Torrent en lançant à son producteur : 'Comment ça ta chanson n'est pas pour moi ?'. Michel Berger lui répond maladroitement : 'Mais non Babou'. "Il fallait surtout pas utiliser ce nom-là, c'était le diminutif d'Isabelle (NDLR : de son vrai nom Isabelle Gall) (...) C'est ce que racontent très bien Grégoire Colard et Alain Morel dans Michel Berger l'étoile au cœur brisé" précise André.

André résume alors comment cette chanson devient celle de France Gall :

On ne peut pas résister à France surtout quand elle est un peu en colère. Finalement Michel lui a offert la chanson car elle a dit : 'De toute façon cette chanson je la veux, je vais même la produire moi-même et mettre tous mes sous dans l'histoire'.

Il ajoute : "Michel Berger a finalement permis à France de signer à nouveau chez WEA et ils ont donc fait un album ensemble, c'était cette déclaration".

France Gall rajoute un texte dans la chanson

Enregistrée au studio Marcadet à Saint-Denis avec Georges Blumenfeld, cette chanson "est vraiment une prise de son magnifique" et comporte plusieurs morceaux distinctifs pour André Torrent "Dans l'enregistrement de la chanson à un moment Michel Berger a demandé à France de rajouter un texte. Mais France, elle n'a jamais écrit de texte pour une chanson. C'est toute la partie parlée qu'on entend : 'Je t'aime quand tu es près de moi', c'est France qui l'a écrite. Il manquait encore un truc dans la chanson. À force de la réécouter, Berger n'était pas encore tout à fait content : il manquait un solo de guitare. Le solo il est deux heures du matin, il se fait pratiquement en un quart d'heure avec Jean-Pierre Castelain".

Le single sort en mai 1974, figure sur l'album France Gall qui sort en janvier 1976 et remporte un réel succès. C'est ainsi que naît une collaboration en musique... et qui se concrétise en amour le 22 juin 1976 lorsqu'ils se marient.

Le duo Michaël Pachen-André Torrent

Ce duo Michaël Pachen-André Torrent n'est pas le fruit du hasard pour l'émission Nos chansons ont une histoire. C'est ensemble que les deux animateurs avaient fêté la naissance de Viva+ en septembre dernier sur VivaCité. André Torrent est d'ailleurs le parrain de cette nouvelle radio à retrouver à tout moment sur le DAB+ et sur le web.

Nos chansons ont une histoire, réécoutez ci-dessus l'émission inédite du jeudi de l'Ascension, diffusée le 22 mai sur VivaCité.