Le belge de la semaine : Maurane

Vous la connaissez sous le nom de Maurane, mais elle s’appellait en réalité Claudine Luypaerts... Elle aurait fêté ses 59 ans ce 12 novembre.

Pourquoi Maurane ? Selon ses biographes, la jeune chanteuse aurait choisi ce patronyme en référence à Francis Morane, un metteur en scène connu notamment pour sa contribution à l’opéra rock Starmania.

En quarante ans de carrière, elle en aura parcouru du chemin, la petite Ixelloise née d’une maman professeur de piano et d’un papa directeur d’académie de musique ! Entre J’me roule en boule son premier 45 tours et son dernier duo avec Typh Barrow en hommage à Jacques Brel, l’artiste bruxelloise décédée en 2018 aura aussi connu une carrière en dents de scie. Notamment lorsqu’elle répliqua plutôt vertement à des vacheries balancées à son encontre sur les réseaux sociaux.

Ce 11 novembre était aussi le " jour des célibataires " en Chine

Au plan international, outre le jour de l’Armistice, ce 11 novembre était aussi le " jour des célibataires " en Chine, une sorte de St-Valentin imaginée il y a 30 ans par des étudiants de l’université de Nankin. L’occasion de rappeler aux auditeurs de Viva + que les reliques du saint des amoureux sont conservées en Belgique, et plus précisément dans l’église de Montignies-sur-Sambre (Charleroi).

Francis Groff

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK