Hugues Aufray : "Je suis un peu lent pour écrire des chansons"

Bruno Tummers a reçu un invité exceptionnel sur Viva+ pour fêter la première année d'existence de votre radio 100% digitale, en la personne de Hugues Aufray. Le chanteur a présenté son nouvel album et est revenu sur les grands passages de sa carrière.

Viva+ fête sa première année d'existence ! Lancée le 27 septembre 2019, vous avez été nombreux à suivre cette radio entièrement digitale qui met en valeur les succès et artistes des années 1950, 1960 et 1970.

Plusieurs nouveautés ont été rajoutées au programme pour cette seconde saison dont l'arrivée de l'accordéoniste Michel Pruvot dans l'émission Sur un air d'accordéon le dimanche matin.

Viva+ a donc fêté toute la semaine du 28 septembre cette seconde année et avec en point d'orgue, un invité d'honneur, une figure incontournable de la chanson française reçue par Bruno Tummers et Serge Van HaelewijnHugues Aufray.

"Le dernier des Mohicans de la chanson française"

Hugues Aufray ce sont des dizaines d'années de carrière et une activité qui épate encore à 91 ans puisqu'il a sorti un nouvel album au mois de juillet 2020, Autoportrait, contenant huit chansons inédites. "C'est l'un des derniers Mohicans de la chanson française" souligne notamment Bruno Tummers dans Le 6-8.

Ce nouveau disque reste dans son univers folk, blues et country, "un univers qui est le sien depuis son début de carrière" rappelle le chroniqueur.

Parmi les extraits, le single Dan Tucker"une vieille chanson américaine du 19ème siècle qui a été notamment reprise par Bruce Springsteen" analyse Bruno.

Un nouvel album entièrement écrit par Aufray

Tous les textes d'Autoportrait sont signés par Hugues Aufray lui-même, ce qui n'a pas toujours été le cas durant sa carrière.

Le chanteur français déplore à ce propos qu'on ait identifié son répertoire comme "les chansons que Pierre Delanoë a traduit de Bob Dylan pour Hugues Aufray".

"Cela me fait de la peine. C'était mon collaborateur que j'aimais beaucoup, quelqu'un de très doué. À l'époque je n'avais pas le temps, je suis un peu lent pour écrire des chansons et je prenais Pierre pour aller plus vite mais en réalité, c'était toujours moi qui étais l'âme des textes. Et là je suis tout seul. La totalité de ce disque j'en suis l'auteur mais c'est vrai que je suis laborieux. Je mets beaucoup de temps, j'écris beaucoup de pages, 40 pages pour écrire une chanson" déclare-t-il.

Un enregistrement à Abbey Road

Ce retour d'Hugues Aufray est exceptionnel à 91 ans, d'autant plus que l'album précédent, Troubadour since 1948, est sorti il y a neuf ans, un album de reprises pour lesquelles il avait aussi traduit les versions anglaises tout seul.

Sur Autoportrait figurent aussi quatre anciens titres dont Hasta Luego ou Stewball, réenregistré avec un certain Michael Jones. Une collaboration qui lui a permis de rencontrer Jean-Jacques Goldman qu'il n'avait plus croisé depuis vingt ans ! L'enregistrement s'est même déroulé au mythique studio d'Abbey Road, une première pour Hugues Aufray, même à 91 ans. "C'est la leçon pour les jeunes, des fois il faut avoir de la patience dans la vie, cela finit toujours par arriver" lance-t-il avec humour.

Ces reprises sont la volonté de la maison de disque pour Bruno, qui aurait souhaité voir plutôt un album avec que des titres originaux comme il le signale dans Le 6-8 : "Quand vous avez d'énormes cartons qui arrivent à côté de chansons nouvelles, on a l’impression que les chansons nouvelles sont un peu plus faibles".

Mais Autoportrait est une réussite pour le chroniqueur. "Comme toujours il est entouré d'excellents musiciens, on retrouve son énergie sur ce disque et c'est quand même des décennies de carrière : il a connu Bob Dylan, est pote avec Renaud, il a écrit des centaines de chansons, a porté des valeurs d'humanité et de tolérance" rappelle-t-il.

Bilan de carrière

À 91 ans, Hugues Aufray regarde également le passé et pose le bilan de son immense carrière.

L'artiste se dit heureux de n'avoir jamais changé sa façon d'être : "Je suis comme je suis, habillé comme je suis. Je n'ai pas changé d'idée et puis je suis fier de pouvoir remplir les salles surtout. Je n'aimerais pas que les gens perdent de l'argent parce qu'ils ont engagé Hugues Aufray. Quand on fait un disque, on espère quand même que les gens l'achètent parce que d'abord les gens découvriront les chansons et parce que tout le monde doit gagner un peu sa vie. La maison de disque a besoin de vivre. Je pense que la vie c'est un échange, un partage, c'est un grand cercle, Le grand cercle de la vie que j'ai chanté".

On en a besoin tous les uns des autres, c'est cela pour moi la fierté, savoir que je peux faire plaisir aux gens et qu'ils me font plaisir.

Et Hugues Aufray nous fait et vous fait plaisir en ayant été de passage sur Viva+ pour célébrer ce premier anniversaire de votre radio 100% digitale. Retrouvez ci-dessus son interview complète au micro de Bruno Tummers.

Écoutez Viva+ en DAB + et via le player radio.

Rejoignez la communauté Viva+ sur Facebook : facebook.com/groups/vivaplusrtbf

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK