Alain Barrière : au-delà du chanteur, un homme aux multiples passions qu’il vivait à un rythme infernal

Direction la Bretagne et plus précisément à Carnac avec Guénaëlle Barrière, la fille d’Alain Barrière, qui était l’invitée de Serge Van Haelewijn sur Viva + pour la sortie d’un DVD qui reprend les 30 plus grands succès d’Alain Barrière interprétés dans les émissions télé de l’époque ou sur scène. Une interview qui a permis d'en savoir davantage sur l'artiste : ses multiples passions, son amour pour la nature et sa vie de chanteur qu'il menait a un rythme très élevé.  

Alain Barrière a accumulé les tubes à partir du début des années 60 : Cathy, Elle était si jolie, Ma vie, Tu t’en vas en duo avec Noëlle Cordier, Emporte-moi, A regarder la mer

Retrouvez plein d’autres artistes qui ont marqué les années 1960 et 1970 sur Viva + la radio qui s’écoute en DAB + ou directement sur le player radio sur internet.

Guénaëlle et son papa Alain : une très belle complicité

"Nous étions souvent ensemble et étions très efficaces. Dans mon enfance je le voyais beaucoup en coup de vent entre deux portes. Un papa protecteur "Il avait de très longs moments où il avait besoin de s’isoler pour écrire jusqu’à louer une maison pour écrire" explique Guénaëlle Barrière au micro de Serge.

C’est toujours resté un solitaire un peu comme la version humaine d’un loup : "Mais je m’entendais très bien avec lui et j’avais une relation très intellectuelle avec lui, il me faisait lire la poésie, tous les grands auteurs…"

On ne savait jamais s’il allait être adorable ou s’il allait hurler.

Une des premières chansons qui débute cette émission et que serge apprécie est A regarder la mer.

Un homme de la nature contre le progrès

"Alain Barrière détestait les villes, les avions, les gros camions, tout ce qui est agressif dans le progrès, il adorait la nature, la campagne cela le rendait malade que l’on défigure les bords de mer raconte sa fille. Et d’ailleurs quand il a fait le Stirwenune maison construite et dessinée dans les années 70, est une des raisons qui a fait qu’on l'a beaucoup moins vu car il était happé par cet endroit.

Il ne supportait pas rester en ville plus de 48 heures

Un amoureux des animaux : "il faisait du dressage de groenendael, des chiens qui ressemblent à des loups, et on lui apportait ces chiens que l’on ne savait pas dresser car ils avaient un caractère trop difficile ou trop méchant : il les dressait et les récupérait".

De son vrai nom Louis Alain Bellec dit Alain Barrière : pourquoi ? "Les sonorités étaient très importantes pour lui et il aimait beaucoup le nom d’un poète Tristan Corbière. Il a décidé de garder le 'B' de 'Bellec' et le 'ière' de "Corbière.""

Quand on s’en rend compte, il y a une chanson qui a traversé le monde : Elle était si Jolie qui existe d’ailleurs en 150 versions et une version serbe a été sollicitée il y a encore quelques semaines. Il y a une anecdote à cette chanson demande Serge à Guénaëlle Barrière : "Je me retrouve dans un restaurant avec mon père et un vendeur de rose qui le reconnaît tout naturellement et interprète cette chanson et c’est à ce moment que son papa lui dis-tu te souviendras de cette chanson lorsque je ne serai plus là et tu verseras une petite larme."

1963 "Alain Barrière" elle était si jolie

Une admiration pour l’écriture de Jean ferrat

A l’initiative de ce DVD on retrouve Fabien Lecoeuvre qui est d’ailleurs passé par les studios de Viva + à l’occasion de la sortie du bouquin sur la véritable histoire des chansons de Serge Gainsbourg.

La montagne, un morceau choisi par Guénaëlle Barrière : "mon papa avait beaucoup de respect et d’admiration pour Jean Ferrat, des personnes un peu à côté du show-business et pas trop dans le système. Je sais qui l’admirait beaucoup" raconte encore sa fille.

Personnalité : un véritable touche à tout à un rythme infernal

"Avant d’être chanteur, il était ingénieur des arts de métiers, il travaillait dans la recherche pétrolière et dans la construction. Côté sport, il adorait la boxe, il jouait au foot, au tennis, il montait à cheval, il était plein de passions. Il n’avait jamais pris un cours de musique de sa vie et pourtant il était auteur-compositeur. Tout l’intéressait, il faisait dix milles choses à la fois avec un rythme infernal durent très longtemps ; pour le voir il fallait le rejoindre quelque part".

Chanson choisie par les auditeurs de Viva + Tu t’en vas : "c’est l’histoire de Noelle Cordier, chanteuse qu’Alain Barrière a repérée dans une comédie musicale qu’il a choisi ce duo et pour son timbre de voix car Alain pensait que sa tonalité se marierait bien avec la sienne ce qui a donné ce morceau."

3 images
© fa

Alain Barrière et son épouse Agnès : le coup de foudre

Un bel amour c’est parfois compliqué parce que chacun arrive dans cette vie avec ses personnalités qui sont parfois différentes : un bel amour existait entre le papa et la maman de Guénaëlle Barrière.

"Maman a été demandée en mariage au bout d’une semaine. Je suis née un mois après leur rencontre. Elle était une personnalité très fragile et très compliquée. Il était d'une fidélité extrême. Quand vous vivez avec les artistes c’est d’abord leurs œuvres qui passent avant tout et si vous êtes un peu sensible cela peut être compliqué de vivre ensemble. Sur la fin ils étaient malades tous les deux, maman ne supportait pas que mon papa la voit souffrir et inversement. Plusieurs chansons ont d’ailleurs été écrites sur le sujet de leur disparition. Leur point de non retour a été dans les moins de 24 heures" raconte émue la fille d’Alain Barrière.

Ils voulaient tous les deux rester un peu dans leur souvenir et ils sont partis quasi en même temps…

Autre grand morceau et sans aucun doute le plus grand tube, Cathy, n’était pourtant pas le morceau préféré d’Alain Barrière : "Non car il n’aimait pas sa voix du début, son physique et sa manière d’être sur scène".

Cathy – Alain Barrière

Dans le répertoire d’Alain Barrière, Rien qu’un homme a également une histoire : "C’est une chanson intéressante, joyeuse, entraînante mais le thème est très triste et profond, le caractère dérisoire de notre existence, que dans une marge part on subit la vie, on ne sait pas si après il y a une autre vie" explique Guénaëlle Barrière avocate et comme son père l’avait prédite elle s’occupe maintenant de l’étoile blanche "le Stirwen".

C’est une espèce de hauteur sur sa propre vie

Vous pouvez retrouver tous les 30 plus grands succès d’Alain Barrière interprétés dans les émissions télé de l’époque ou sur scène dans le DVD sur le site www.mariannemelodie.be et vous la procurer en passant commande par téléphone au 0900 500 03 (0.50€/min) ou par courrier à Marianne Mélodie, BP 114, 7700 Mouscron.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK