Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Une zone humide au Domaine de Chevetogne

La zone humide réhabilitée du Domaine provincial de Chevetogne devrait être inaugurée dans quelques semaines !

Un beau projet environnemental

Sachez déjà qu'un "beau livre" sur les zones humides du Domaine Provincial sortira de presse fin avril. 

"On essaie d'accompagner chaque nouvelle création du parc, que ce soit un jardin, que ce soit un musée ou d'un bouquin qui explique à quoi ça sert. Aujourd'hui on remarque cela souvent, il faut rendre du sens aux choses" nous explique le Directeur du Domaine, Bruno Belvaux.

"Il y avait là un caravaning, on était dans un lieu de vacances, de villégiature. Les gens se disent 'mais qu'est-ce qui leur prend encore d'aller enlever les caravanes, surtout les gens qui étaient dedans, et aller créer là une zone humide', ce qui est presque le degré 0 de l'aménagement, c'est paradoxal, mais quand on fait une roseraie, quand on fait un jardin de buis, on se dit 'on sent qu'il y a une construction', mais quand on fait une zone humide on dit quoi ? 'on revient au magma originel ?"

Qu'est ce que une "zone humide" ? 

"La meilleure manière de se rendre compte du paysage originel, on est dans un des états les plus peuplés au monde, quand moi j'étais à l'école, c'était 300 habitants au m2, maintenant je ne sais pas, mais c'est énorme et donc il a fallu gagner sur la nature un maximum, pour faire habiter les gens, donc ils se sont rapprocher de plus en plus des bords de rivières (...) et puis il a fallu récupérer sur les zones humides pour faire de l'agriculture. On a eut de plus en plus besoin de nourriture et donc on a récupérer sur les zones humides."

Les cours d'eau, nombreux en province de Namur ont été fort canalisés "dans les années 70 ça a été un massacre parce que l'on a canalisé en béton une énorme partie des cours d'eau de Wallonie avec une perte de la biodiversité qui a été un véritable séisme à l'échelle de l'environnement."

Une zone humide se "définit comme la différence entre le lit mineur (ce que représente le lit du cours d'eau en plein été) et le lit majeur, le moment où il y a le plus d'eau en hiver et donc, entre les deux on a ce qu'on appelle un écotone (là où l'eau vient puis se retire) qui crée un milieu vaseux très riche dans lequel on retrouve une extrême biodiversité."

Aménager une zone humide c'est aménager l'espace de manière telle que le cours d'eau va être joli en été et gérable en hiver ! Avec la présence de dizaines d'espèces végétales différentes et le retour de nombreux insectes et oiseaux ! A découvrir très bientôt au Domaine de Chevetogne.

Ecoutez en détails les explications de Bruno Belvaux !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK