Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

"Quintessence Africa", des vues d'Afrique magnifiques

Philippe Moës
2 images
Philippe Moës - © http://blog.weyrich-edition.be/

Quintessence Africa, un ouvrage sorti récemment aux éditions Weyrich et que l'on doit au Nassognard Philippe Moës. C'est un passionné de nature. Garde forestier comme métier principal, photographe par passion. S'il nous avait habitués à des ouvrages traitants plutôt de sujets dans nos forêts ardennaises entre-autres, il nous emmène ici en Afrique.

L'Afrique, la terre qui l'a vu naître.

C'est au Congo que Philippe Moës a vu le jour, il y a d'ailleurs passé les premières années de sa vie. Il s'est ensuite installé en Belgique et est resté longtemps avant de retourner sur le continent africain: "Presque 20 ans, oui, parce que je n'ai pas eu l'occasion d'y retourner ni les moyens d'ailleurs... et puis il y a, à peu près 10 ou 11 ans, deux billets d'avion (gain d'un concours) pour Johannesburg mais je ne voulais pas m'arrêter là, je voulais aller en Namibie, l'un des pays au sud de l'Equateur que je n'avais pas encore visité et là le virus m'a repris...". Depuis Philippe Moës prévoit d'y retourner au moins une fois par an.

Des photos tirées de ses voyages, des citations indissociables

C'est au cours de ses différents voyages en Afrique que Philippe Moës a pris les clichés présents dans l'ouvrage "Quintessence Africa": "Avec le temps, j'ai quand même accumulé des images de différents pays d'Afrique et ça faisait plusieurs années que je réfléchissais à un fil conducteur... et donc il m'a fallu deux, trois ans avant de trouver quelque chose qui me convenait, je voulais quelque chose qui soit relativement transversal et pas de pointu." 
 

Un livre dans lequel on se ballade à travers des photos très variées, des paysages, des portraits de félin et puis aussi des images de silhouettes. Chaque photo est accompagnée d'une citation qui provient du monde entier et qui est en étroite relation avec l'image: "C'était vraiment le but recherché, qu'on ne puisse pas séparer l'un de l'autre, si on prend l'image toute seule, elle est peut-être sympa mais avec la citation, c'est un plus et vice-versa... J'ai cherché des citations qui collaient aux images et puis à partir d'un certain stade, j'ai fait l'effet inverse, à partir de citations que je voulais vraiment mettre, j'ai recherché une image pour trouver un lien."

"Quintessence Africa" de Philippe Moës, éditions Weyrich, au prix de 29 euros 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK