Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Les parcs à conteneurs, on fait le point !

On le sait, une réouverture partielle et progressive des parcs à conteneurs  a été décidée ! Mais qu'en est-il au juste ? 

 

Cette réouverture se déroulera dans le respect des règles de distanciation physique en vigueur, et s’étalera sur quelques jours en fonction des possibilités opérationnelles des intercommunales.

Une chose est sûre : il est demandé aux citoyens de ne se rendre aux recyparcs qu’en cas de nécessité en raison de l’impossibilité de stocker ses déchets, chacun étant invité à tout mettre en œuvre pour réduire sa quantité de déchets et particulièrement les déchets verts.

Ce n'est pas le déplacement le plus nécessaire qui soit !

"Il y a une notion d'urgence de sortir de ce confinement et que tout reprenne comme avant. Maintenant il faut en continu aussi entendre ces messages  de sécurité, tant pour les gens qui se rendent au parc que pour le personnel qui y travaille. Les règles de distanciation restent d'application pour tout le monde et donc il faut limiter les déplacements au parc conteneurs à ce qui correspond à des urgences" nous précise précise Etienne Ofergeld, président à la Copidec 

Quel type de déchets ?

"Il est clair qu'en province de Luxembourg, les parcs à conteneurs étaient des maillons indispensables à la collecte des PMC et papiers cartons. En Brabant wallon la collecte des papiers cartons en porte à porte a été interrompue. Donc il y a une forte demande. Nous allons faire les papiers cartons et les déchets verts en Brabant. 

On doit limiter le nombre de personnes simultanément sur le site et en fonction des urgences locales, on ouvre pour une matière ou pour une autre". 

Et en région Bruxelloise ?

On nous précise que les recyparcs sont toujours ouverts, c’est le cas d’ailleurs depuis le début du confinement mais les horaires d’ouverture ont changés, ils sont disponibles sur le site de Bruxelles-Propreté.

Par ailleurs le porte parole  de Bruxelles-Propreté  insiste sur le fait que chacun doit rester responsable et ne venir que pour des raisons impérieuses, ça peut être parce qu’on vide une maison à la suite d’un décès ou pour son déménagement dans un espace plus petit par exemple.

Il faut savoir qu’en région bruxelloise, il y a une collecte des déchets de jardins qui se poursuit donc pas besoin d’aller au recyparc, de même pour les produits chimiques comme les pots de peinture par exemple, il y a toujours le passage du camion "proxy-chimiques".

Enfin dernière information, l’enlèvement des encombrants à domicile est gratuit à raison de 3m³ une fois par an. Donc si vous n’avez pas encore fait appel au service, vous pouvez prendre contact au 0800 98 181, numéro gratuit. Mais le mieux évidemment comme en Wallonie c’est de jeter un œil sur le site pour avoir les infos proches de chez soi.

Ecoutez Etienne Offergeld Président de la Fédération des Intercommunales wallonnes de gestion des déchets contacté par Terry Lemmens.

► A lire aussi : Recycler ses tontes de gazon, chez soi, c'est possible et utile

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK