Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Le radon, un ennemi dans la maison...

Le radon, un ennemi dans la maison...
Le radon, un ennemi dans la maison... - © Tous droits réservés

Qui suis-je ?
Je suis un gaz radioactif naturel, insipide, inodore et incolore.


Quelle est mon origine ?
Je proviens de la désintégration de l’uranium naturellement présent dans le sous-sol et les roches.
Comment puis-je pénétrer dans les bâtiments ?
Je peux m’introduire dans les habitations par la moindre faille (fissures du sol, des murs ; joints ; vides
sanitaires ; perforations de la dalle ; eaux à usage sanitaire…) et m’y concentrer d’autant plus que les locaux
seront mal aérés.


Pourquoi suis-je dangereux ?
Je suis la deuxième cause de cancer du poumon après le tabac. Environ 10 % des cancers seraient liés à
mon exposition prolongée… Associé à une exposition au radon, le tabagisme multipliera encore les risques
pour la santé !


Comment peut-on me détecter ?
Ma détection est simple et se déroule pendant la période hivernale, sur une période allant de 2 à 3 mois.
Il suffit de placer un détecteur dans la pièce de vie (rez-de-chaussée) où l’on passe le plus de temps.
L’appareil sera par la suite envoyé à un laboratoire d’analyses, qui calculera une concentration moyenne
d’exposition annuelle, exprimée en Bq/m³*.


Quelles sont les recommandations relatives à ma concentration ?
En Wallonie, les valeurs de référence de 400 Bq/m³ pour les anciennes constructions et de 200 Bq/m³ pour
les nouvelles ont été retenues. Cependant, si l’on veut réduire l’exposition globale de nos populations aux
radiations, dans le respect du principe de précaution, il reste souhaitable de ne pas dépasser les
100 Bq/m³ dans les pièces habitées (voire même 50 Bq/m³, qui est la moyenne nationale). Pour rappel,
selon l’OMS, le risque augmente de 16 % par tranche de 100 Bq/m³ sans seuil.


Quelles sont les mesures correctives ?
Plusieurs méthodes, afférentes à ma concentration, permettent de diminuer ma présence dans les bâtiments.
Ces méthodes auront pour but la mise en place de barrières ou l’évacuation de l’air contaminé vers
l’extérieur. En cas de nouvelle construction, des actions préventives peuvent également être prises.

Le SAMI-Namur fournit aux citoyens des détecteurs au prix unitaire de 20 €.
Pour en commander ou obtenir davantage d’informations sur le radon, il suffit de nous contacter par téléphone ou par mail.

SERVICE D’ANALYSE DES MILIEUX INTERIEURS
Rue Martine Bourtonbourt, 2 - B-5000 NAMUR
Tél. : +32 (0) 81 776 714 - Fax : +32 (0) 81 776 997
sami@province.namur.be
www.province.namur.be 

 

* L’unité de concentration en radon s’exprime en becquerel par mètre-cube (Bq/m³), le becquerel étant une unité de radioactivité égale à une désintégration par seconde du noyau atomique