Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Ecoconso : comment gaspiller moins de nourriture ?

On jette chacun entre 15 et 30 kilos de nourriture à la poubelle chaque année. C’est beaucoup trop ! Et puis ça pèse aussi sur le climat. Le gaspillage alimentaire représente 9% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

  • Alors on fait quoi ?

On adopte quelques réflexes avant même d’aller au magasin. On fait une liste de courses et on s’y tient. 20% de ce qu’on achète au supermarché sont des achats impulsifs… Quand on fait sa liste, on vérifie ce qui reste dans le frigo et dans les armoires et on planifie les menus de la semaine. On fait ça dans sa tête, par écrit ou même sur son smartphone avec une appli dédiée. On gagne aussi du temps et les courses sont plus vite faites. Et on évite les courses " de dépannage " à la supérette du coin. En plus, grâce aux menus, les repas sont plus variés et fini le " qu’est-ce qu’on va manger ce soir ? "…

 

  • Quand on est au magasin, est-ce qu’il y a des astuces anti-gaspi ?

D’abord, on évite de faire les courses quand on a faim. On peut aussi acheter en vrac pour prendre l’exacte quantité qu’il nous faut. Et puis on regarde les dates de péremption, pour se laisser le temps de consommer les aliments. Attention que la date est valable tant que l’emballage est fermé. Une fois qu’on entame le produit, on ne s’y fie plus. Il faut manger les produits frais dans les quelques jours qui suivent leur ouverture. D’ailleurs, on n’hésite pas à noter la date sur le pot quand on l’ouvre.

 

  • Ça arrive quand même souvent d’oublier dans le frigo des produits entamés. À part être attentif, est-ce qu’il y a un autre conseil pour éviter ça ?

Oui et c’est tout bête… Quand on rentre des courses, avant de remplir le frigo, on regarde si on a des restes, des produits entamés ou bientôt périmés. On les place à l’avant du frigo, avec ce qui doit être mangé en premier dans les courses qu’on rapporte. Comme ça, on évite qu’ils moisissent à l’abri des regards. On les a sous les yeux dès qu’on ouvre le frigo !

D’ailleurs, de manière générale, c’est une bonne idée de ranger son frigo. Est-ce que vous saviez que le frigo n’a pas la même température partout ? Il y a différentes zones de froid. Et c’est la clé pour une bonne conservation des aliments. Alors soit on a des petits dessins dans son frigo, qui indiquent où ranger quoi, soit on utilise un thermomètre pour trouver les différentes zones :

  • dans la partie la plus froide, entre 2 et 4 °C, on conserve le poisson et la viande fraîche.
  • dans la zone intermédiaire, de 7 à 10 °C, on garde les aliments cuits, les potages, les laitages, les pâtisseries.
  • dans le bac à légumes, entre 8 et 10 °C, on met les légumes et aussi les fromages.

Et il y a plein d’aliments qu’on n’a pas besoin de garder au frigo, comme les œufs et aussi toute une série de fruits (pommes, poires, framboises…), les courges, les pommes de terre mais aussi les tomates, les concombres et les charcuteries sèches non-tranchées (comme le saucisson).

 

  • Une dernière astuce ? Par exemple, on fait quoi des restes ?

Quand on a des restes, on les met au frigo dès qu’ils ont refroidi et on les consomme rapidement. On peut être créatif pour les utiliser : faire de la soupe, un gratin, du pain perdu… Par exemple avec les restes de légumes, on peut préparer une quiche 3 saisons. On répartit chaque reste sur un tiers de la quiche. C’est parfait quand on a des enfants difficiles à la maison. Il y en a toujours un qui aime ci mais pas ça. Pas de soucis, on choisit sa part préférée…

 

Il y a même des recettes pour cuisiner les parties des fruits et légumes qu’on ne mange parfois pas, comme les fanes des carottes et radis, le vert des poireaux, les épluchures des pommes… parce que jeter des parties comestibles c’est aussi du gaspillage. Il y a même une recette de gâteau à la peau de banane. Testée et approuvée !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK