Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Confinement : pas facile pour les jardineries

On le sait, les jardineries comme beaucoup d'autres commerces non "essentiels" sont en confinement. Et ce n'est pas toujours facile.  Surtout en cette période de l'année.

Et c'est le cas notamment chez Pessleux à Bois-de-Villers. "On a perdu nos repères puisque on n'a plus de client au magasin (...) il faut se réorganiser. Les plantes ont toujours besoin de soins et d'entretien. Par rapport au système d'avant, où les gens passaient à la caisse, ici, on ne peut pas assurer autant de livraison à l'heure. C'est la plus grosse saison et c'est maintenant que les plantations et les semis sont à faire. On est tributaire de ce virus par rapport d'autres magasins notamment alimentaires qui vendent aussi des semences..."

Ecoutez Jean Marie Pessleux contacté par Terry Lemmens.