Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Concours de l'Arbre belge de l'année : nos 3 provinces en bonne position !

Avec le Concours de l’" Arbre belge de l’Année 2019 ", la Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats est à la recherche d’arbres appréciés non seulement pour leur beauté, leur taille ou leur âge, mais aussi d’arbres qui ont une histoire particulière à raconter, une relation singulière avec l’homme, et une place importante dans la société et la vie locale. Cette année, le concours met à l’honneur des arbres de Wallonie et de la Région bruxelloise. En 2020, ce sera le tour de la Région flamande.

Ce concours est une initiative de la Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats, avec le soutien financier du Fonds Baillet Latour, et en partenariat avec European Landowners Organisation, la Société Royale Forestière de Belgique et la Fondation Rurale de Wallonie.

 

Le déroulement du concours

Etape 1 : vous aviez jusqu’au 10 septembre afin de nominer votre arbre préféré !

 

Etape 2 : La sélection par le jury

Le jury, constitué par la Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats, a procédé à une présélection d’un arbre par province et un arbre pour la Région bruxelloise, soit 6 arbres au total. Les 6 arbres-lauréats ont été divulgués au grand public le 30 septembre dernier.

 

Etape 3 : Votez !

Les arbres-lauréats sont soumis au vote du public via le site internet www.arbrebelge.be et/ou www.boomvanhetjaar.be jusqu’au 30 octobre.

 

Etape 4 : Et le gagnant est…

Début novembre, l’arbre qui aura recueilli le plus de votes sera élu Arbre belge de l’Année 2019 ! Cet arbre aura l’honneur d’être inscrit à la finale du concours de l’Arbre européen de l’Année 2020, en tant que représentant de la Belgique.

 

Le gagnant

Grâce au Fonds Baillet Latour, la Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats décernera un prix d’une valeur de 2.500 € à l’arbre gagnant. Cette récompense permettra, par exemple, des soins par un arboriste, de mettre en valeur les abords de l’arbre ou encore d’effectuer sa promotion auprès de la population (édition d’une brochure, animation dans les écoles de la commune…). Une cérémonie de remise de prix sera organisée en collaboration avec le lauréat du concours belge.

Ce concours a pour but d’attirer l’attention et de mettre en valeur des arbres anciens en tant qu’éléments importants de notre patrimoine belge naturel et culturel. Les gagnants précédents sont l’arbre à clou à Fourons (2014), le Gros Chêne de Liernu (2015), le Tilleul de Massemen (2016), le Tilleul do Vî Pays à Bioul (2017), Onze Lieve Vrouwe Beuk à Lummen (2018).

 

L’Arbre européen de l’Année

L’Arbre de l’Année est un concours créé en 2011 en République tchèque par l’association Nadace Partnerství (Environmental Partnership Association). Au niveau européen, le concours est organisé par l’Environmental Partnership Association en collaboration avec ELO (European Landowners Organisation), avec pour l’instant déjà 16 pays européens participants.

 

Province du Brabant Wallon – Baisy-thy – Hattain : le tilleul du marais d’Hattain – arbre de la liberté

18 images
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés

Ce majestueux tilleul qui trône depuis 223 ans sur les hauteurs du marais d’Hattain est le symbole du village de Baisy-Thy. Planté en 1796 sous le vocable de "l’arbre de la liberté", il représente le geste d’une population modeste, heureuse de fêter l’expulsion des Autrichiens et l’annexion de notre pays à la France. Cet arbre qui a connu toutes les réjouissances populaires d’une place de village est fêté régulièrement par les Baisythois pour le passé, le présent et le futur qu’il représente.

Votez !

Province de Luxembourg – Commune de Habay-la-Neuve : Le hêtre pourpre du Parc communal du Châtelet à Habay-la-Neuve

18 images
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés

Connu et apprécié de tous, le " grand hêtre pourpre du Châtelet " détonne dans la verdure et s’élance fièrement au tournant du sentier où débutent toutes les promenades de la vallée des lacs ! Roi du parc, où les festivités réunissent le village à l’ombre de sa ramure protectrice, il a vu se succéder dans l’Histoire châtelains, industriels et villageois. Aujourd’hui, le réchauffement climatique menace particulièrement son espèce…
Faisons de lui un ambassadeur de la Nature à préserver !

Votez !

Province de Namur – Commune de Eghezée : L’Arbre de la liberté, Marronnier d’Inde de Warêt-la-Chaussée

18 images
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés
Concours de l’Arbre belge de l’année : nos 3 provinces en bonne position ! © Tous droits réservés

C’est un beau et vrai symbole pour la liberté qu’un arbre ! La liberté a ses racines dans le cœur du peuple, comme l’arbre dans le cœur de la terre. Notre Marronnier d’Inde, l’arbre de la Liberté des Warêtois et symbole pour la défense de notre ruralité, a été planté en 1796, sur ordre du directoire exécutif du canton d’Eghezée au maire de Warêt-la-Chaussée pour célébrer l’anniversaire de la chute du " tyran " Louis XVI. En 1807, une potale de Saint Joseph, patron des artisans et des ouvriers, a été érigée au pied de l’arbre, ce qui lui confère un caractère sacré et de quiétude.

Votez !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK