Vivre ici Namur-BW-Luxembourg

Plus d'infos

Chouette initiative citoyenne à Aubange

Dans  le contexte actuel quelquesfois flou , des initiatives citoyennes et humaines surgissent, des citoyens se portent volontaires et agissent !

C'est notamment le cas à Aubange

Parmi ces personnes qui se mobilisent,   Damien, un jeune Aubangeois, qui  rend quelques services aux personnes isolées de son quartier, à ses connaissances en faisant des courses, en organisant un petit groupe de bénévoles autour de lui. Afin de mieux gérer les demandes, il crée, dès le 28 mars, une page Facebook qui répond à un constat simple : en période de confinement, des habitants, des soignants ont besoin d’aide et des citoyens ont du temps à offrir.

Le groupe Entraide citoyenne - Aubange/alentours mutualise les demandes, les ressources et les propositions

 En quelques semaines seulement, le groupe est passé d’une initiative de quartier à celle de toute une commune. Actuellement, ce sont 8 personnes qui coordonnent les pôles d’actions du groupe et 650 bénévoles qui permettent d’accomplir ses 3 missions principales : l’approvisionnement des populations à risque ou isolées en ressources essentielles (nourriture, médicaments), le soutien social et la fabrication d’équipements de protection. Du lien social renait entre les habitants, entre les générations, entre les quartiers – à distance, évidemment !

"Tout est parti d'un constat qui a été fait par une de mes voisines qui est aide soignante à domicile. Elle s'est apercue que beaucoup manquaient de vivres pour affronter le confinement. Il n'y avait pas vraiment une structure disponible pour pallier à ce manque et aider les personnes.   J'avais un peu de temps  donc j'ai simplement commencer à faire les courses moi même pour les personnes âgées de mon quartier.    Et très vite j'ai eu beaucoup de demandes et j'ai eu l'idée d'ouvrir une page facebook regroupant une dizaine de personnes du quartier ce qui permettrait de trouver de l'aide, des volontaires . Et très vite on s'est retrouvé  à 50, 100 , 200 personnes . (...) De plus en plus de personnes m'ont contacté parce qu'elle font des masques.  On essaie de penser à une manière de pouvoir centraliser la fabrication des masques, acheter le matériel et le fournir aux couturières.  " explique Damien Vanoni, contacté par Jean-Marc Decerf 

C'est donc une véritable chaine de solidarité qui s'est mise en place dans le Sud Luxembourg.  Si vous avez un peu de temps libre et que vous souhaitez rejoindre cette chaine, c'est notamment via ce LIEN facebook. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK