Vivre ici Liège

Plus d'infos

Mon beau sapin, roi du ZD

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas. Dans moins de 20 jours c’est Noël et c’est donc le moment où on va commencer à ressortir ses guirlandes lumineuses et les autres décos. Et qui dit déco de Noël, dit sapin de Noël. Mais lequel va-t-on choisir ? Un artificiel ou un naturel ? Lequel de ces deux sapins est le plus écologique ?

À moins de fabriquer soi-même un sapin en matériau de récupération (et il y en a des splendides que l’on peut voir sur des sites de déco comme Pinterest), le sapin naturel reste l’option la plus respectueuse de l’environnement mais à quelques nuances près que nous allons voir ensemble.

Le sapin naturel a l’avantage d’être renouvelable et biodégradable à l’inverse du sapin artificiel qui n’est pas recyclable.

Il faut savoir que la Belgique se positionne 2e sur le marché européen du sapin de Noël naturel, avec entre 3 et 4 millions de sapins commercialisés chaque année par nos producteurs wallons, dont 80% destinés à l’exportation.

Là où ça coince, c’est que ceux-ci sont parfois cultivés en masse, à grands coups de pesticides. Il est donc préférable de se tourner vers des productions agricoles raisonnées. Et pour nous y aider, l’Union Ardennaise des Pépiniéristes (UAP) a signé une charte " véritable et écoresponsable " pour les sapins de noël qui engage les producteurs signataires à mettre en pratique des actions en faveur de la biodiversité comme par exemple la réduction des herbicides.

Lors de l’achat, orientez-vous vers un sapin qui n’est pas emballé dans un filet. Même s’il est vrai que c’est plutôt pratique pour le transport, une fois arraché, il file droit dans la poubelle. Nous sommes donc face à des millions de filets en plastique jetés… C’est bof bof !

Si vous avez déjà un sapin artificiel, gardez-le. Certes, ce n’est pas la solution idéale même si on le réutilise plusieurs années car son impact environnemental lié à sa production est important et il n’est pas recyclable. Selon l’ADEME (l’Agence française de l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie), un sapin artificiel devrait être utilisé au moins 20 ans pour annuler son impact environnemental. Or, en moyenne, des études montrent qu’il n’est conservé que 6 ans ! Et donc sachant cela, il est faux de croire qu’un sapin artificiel, parce qu’il est réutilisable, est plus écologique qu’un sapin naturel.

Que faire de son sapin naturel après Noël ? Certaines communes organisent une collecte de sapins de Noël dans le courant du mois de janvier. Pour le savoir, il suffit de consulter son calendrier de collecte 2021 qui sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres dans le courant de ce mois de décembre. Et si votre commune ne propose pas ce service, vous pouvez l’amener au recyparc.
 

Retrouvez tous nos conseils zéro déchet sur INTRADEL

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK