Vivre ici Liège

Plus d'infos

Effet COVID : hausse des déchets d'emballage

Effet COVID : hausse des déchets d’emballage
2 images
Effet COVID : hausse des déchets d’emballage - © © eleonora galli - Getty Images

Une des conséquences de cette pandémie du Coronavirus est la hausse des achats en ligne pour le non alimentaire (vêtements, informatique, outillage, livres…) mais également la hausse des livraisons de repas à domicile, les takeaway (ex : livraison de pizza).

Effectivement, le confinement nous a poussé à modifier nos comportements de consommation et notamment à commander beaucoup plus en ligne puisque nous ne pouvions plus nous déplacer. Malheureusement, ces achats en ligne, les takeaway, ont pour conséquence d’augmenter la quantité des déchets d’emballage. Qui ne s’est pas rendu compte que ses poubelles ont augmenté voire doublé durant le confinement ?   Parmi ces déchets d’emballage, il y a beaucoup d’emballage en plastique et des papiers-cartons. Pour rappel, les déchets d’emballage en plastique vont dans le sac bleu PMC ou dans le transparent selon sa commune et les papiers-cartons sont collectés en porte-à-porte ou via le Recyparc.

Conseil : Pour les papiers-cartons, privilégiez la collecte en porte-à-porte au Recyparc.  En effet, les conditions actuelles d’accès aux Recyparcs sont limitées et donc les files à l’entrée des recyparcs peuvent être longues.

 

Que faire des cartons à pizzas souillés ? Les jeter dans son conteneur vert pour les déchets organiques ou dans sa poubelle de déchets ménagers résiduels si vous n’avez pas de conteneurs pour les organiques. 

La hausse de ces déchets d’emballage a un effet négatif sur l’environnement et donc il est important que nous prenions conscience que les achats en ligne, le takeaway même s’ils sont faciles, ne sont pas sans risque pour notre environnement.

 

La bonne nouvelle !

Une autre conséquence de cette pandémie est le succès grandissant du circuit-court, des petits commerces de proximité et des magasins en vrac. Les grandes surfaces étant moins accessibles, les déplacements étant limités, les consommateurs ont dû se tourner vers d’autres magasins et notamment vers des commerces de proximité. Mais ce n’est l’unique raison car cette crise sanitaire nous a poussé également à réfléchir sur la qualité de notre alimentation, son origine et donc nous a poussé à nous tourner vers des producteurs locaux qui pouvaient nous garantir cette qualité.

Cette nouvelle façon de consommer, d’acheter près de chez soi participe à cette transition écologique nécessaire pour préserver notre terre et donc ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Continuons à favoriser nos agriculteurs, nos maraîchers pour soutenir notre circuit-court, notre économie locale et bien sûr une nourriture saine. 

 

Pour se fournir en produits locaux en circuit court, le consommateur dispose d'un éventail de possibilités.  Consultez le site lecliclocal.be qui est une plate-forme qui valorise les productions locales en circuit-court et qui permet donc d’identifier un producteur proche de chez soi.

 

Retrouvez tous les conseils zéro déchet sur Intradel

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK