Vivre ici Liège

Plus d'infos

Art au Centre : une exposition Liégeoise gratuite qui se visite en plein air

Marie Honnay nous présente cette semaine le numéro GAEL de juillet qui arrive tout prochainement en librairie.

Toute la rédaction de GAEL vous donne rendez-vous le 15 juin pour un numéro vacances qui fera cette fois la part belle aux escapades en Belgique et en Wallonie. Une occasion parfaite pour se faire plaisir sans forcément quitter le pays.

Et ce mardi, Marie Honnay a décidé de nous parler d’une initiative liégeoise qui va dans ce sens et, évidemment, ça se passe à Liège… Il s'agit d’Art au Centre, un projet collectif qui en est déjà à sa troisième édition et dont on est archi-fan.

De quoi s’agit-il ?

Art au Centre, c’est une exposition gratuite qui se visite en plein air puisqu'elle s’invite dans les vitrines inoccupées du centre de la Cité Ardente. L’idée, c’est de demander à une dizaine de commissaires d’expos de choisir un artiste qui va s’approprier une vitrine et y installer une toile, une photographie, une vidéo, une sculpture ou une installation. 

De plus, même si le secteur de l’art contemporain est majoritairement masculin, Art au Centre a fait le pari d’afficher une parfaite parité hommes/femmes, tant du côté des artistes que des commissaires. Et si cette parité est plutôt le fruit du hasard, elle témoigne en tous cas du dynamisme d’une équipe jeune, motivée et très mixte.
 

On a testé l'expo pour vous. Marie Honnay a eu droit à une mini visite guidée par Pauline Salinas, l’une des commissaires de cet expo justement.

Notre chroniqueuse de mode a eu l'occasion de tester, en primeur, cette expo qui démarre ce mardi. Pauline, une Liégeoise aux multiples casquettes (elle figure entre autres parmi la jeune équipe en charge de la programmation de la galerie les Brasseurs) qui est donc l’une des 4 commissaires de cette édition l’a donc guidée à la découverte des 24 vitrines réparties dans le centre-ville.
Alors, disons-le d’emblée : la particularité d’art au centre, c’est la diversité des médiums d’expression, mais aussi des sujets et des approches. Les artistes choisis sont liégeois, mais pas que, déjà connus dans le milieu de l’art contemporain ou à peine lancés dans le circuit. L’autre particularité de cette sélection que vous pourrez voir jusqu’à la fin de l’été, c’est qu’elle que si les œuvres sont majoritairement engagées (on y aborde des thématiques environnementales, des questions féministes, etc.), les vitrines sont pour certaines ludiques et questionnantes. De quoi interpeller les citadins qui ont envie de prendre le temps de d’attarder devant chaque vitrine, mais aussi d’amuser ceux qui se contentent de passer devant en se baladant à Liège…


Une belle idée pour redynamiser les commerces inoccupés du centre-ville…

Surtout en cette période post-confinement où nous avons tellement besoin de retrouver l’ambiance de notre ville chérie. Vous pouvez retrouver sur le site de GAEL MAG un petit aperçu, en images, de quelques-uns de ses coups de cœur parmi les œuvres de cette troisième édition, à découvrir jusqu’au 31 aout prochain. Vous découvrirez avec beaucoup de plaisirs ces créations qui se regardent ou s’écoutent puisque pas mal d’artistes intègrent l’image animée, mais aussi le son dans leurs projets.


Si vous désirez faire cette balade urbaine, on vous invite à vous rendre sur le site d'Art au centre. Vous y trouverez un plan détaillé de la balade avec les œuvres, les artistes et les commissaires.

Et si vous êtes plutôt du genre à vous balader sans itinéraire précis, vous risquez de tomber par hasard sur l’une de ces vitrines. Pour les reconnaître, c’est simple. Elles sont renseignées au moyen du logo Art au Centre. Le nom de l’artistes et du Commissaire est clairement visible.

Dernier petit conseil : si vous voulez vous faire un premier aperçu, allez jeter un œil du côté des vitrines de l’ancienne boutique North Sea, à l’angle de la rue Charles Magnette et Saint Paul. Vous y retrouverez les œuvres colorées et très ironiques d’Ines Claus  et les sublimes photographies de la photographe spadoise Laure Winants.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK