Vivre ici Hainaut

Plus d'infos

Que sont exactement les troubles du comportement alimentaire ?

Les Troubles du comportement Alimentaire (TCA) se caractérisent par un comportement alimentaire et un rapport à la nourriture perturbés. Pascale Robience, diététicienne et professeur à la Haute Ecole Condorcet à Tournai précise à Philippe Jauniaux qu'ils ont un retentissement négatif, potentiellement grave, sur la santé de la personne qui en souffre.

4 images
Fork and measure tape on yellow background. Diet and obesity concept ©  Ana Maria Serrano

L’anorexie mentale

Elle est associée à une peur intense d’être ou de devenir gros(se) et donc une forte volonté de perdre du poids, une restriction alimentaire excessive allant jusqu’à un refus de s’alimenter et une déformation de l'image corporelle. Ce trouble psychiatrique touche principalement des femmes (90%) et apparait généralement pendant l’adolescence.                                              

Les caractéristiques de l’anorexie mentale sont :

  1. Restriction volontaire des apports alimentaires et énergétiques (voire refus de s’alimenter) entrainant une perte de poids excessive et résultant en un indice de masse corporelle trop bas par rapport à l’âge et au sexe.
  2. Peur intense de prendre du poids ou de devenir obèse, même en cas de maigreur.
  3. Distorsion de l’image corporelle, on se voit gros ou grosse alors qu’on ne l’est pas, déni du poids réel et de la gravité de la situation.

La malnutrition causée par l’anorexie peut être responsable de nombreux symptômes :

  • aménorrhée
  • troubles digestifs (constipation)
  • fatigue
  • frilosité
  • troubles du rythme cardiaque
  • déficits cognitifs
  • dysfonctionnement rénal

En l’absence de traitement, l’anorexie peut conduire au décès.

4 images
Woman eating in front of the refrigerator in the kitchen late night © Tous droits réservés

La boulimie

C'est un TCA caractérisé par une consommation excessive ou compulsive de nourriture ou hyperphagie associée à des comportements de purge pour tenter d’éliminer la nourriture ingurgitée, le plus souvent par vomissements provoqués. La boulimie affecte principalement les femmes (environ 90 % des cas). On estime que 1 % à 3 % des femmes souffrent de boulimie au cours de leur vie.

Les caractéristiques de la boulimie sont :

  1. des épisodes récurrents d’hyperphagie (ingurgitation de quantités importantes de nourriture en moins de 2 heures, avec le sentiment de perdre le contrôle)
  2. des épisodes récurrents " compensatoires ", destinés à éviter la prise de poids (purge)
  3. ces épisodes surviennent au moins une fois par semaine pendant 3 mois.

La plupart du temps, les personnes boulimiques ont un poids normal et cachent leurs " crises ", ce qui rend le diagnostic difficile.

4 images
A man holding a large sandwich © Tous droits réservés

L'hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique ou " compulsionnelle " ressemble à la boulimie, mais elle n’est pas accompagnée de comportements compensatoires, comme les vomissements ou la prise de laxatifs.

L’hyperphagie est généralement associée à plusieurs de ces facteurs :

  • manger trop vite 
  • manger jusqu’à se sentir " trop plein " 
  • manger de grandes quantités de nourriture même lorsqu’on n’a pas faim 
  • manger seul en raison d’un sentiment de honte lié à la quantité de nourriture ingurgitée 
  • sentiment de dégoût, de dépression ou de culpabilité après l’épisode d’hyperphagie 

Dans la grande majorité des cas, l’hyperphagie est associée à une obésité. La sensation de satiété est altérée, voire inexistante. L’hyperphagie constitue le TCA le plus fréquent.  Au cours de leur vie, 3,5% des femmes et 2% des hommes seraient concernés.

Conclusion

Quel que soit le trouble alimentaire, il est indispensable d’être pris en charge par une équipe pluridisciplinaire composée d’un(e) psychologue, d’un(e) diététicien(ne) qui travailleront main dans la main avec le médecin traitant.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK