Vivre ici Hainaut

Plus d'infos

Les distributeurs de boissons et de snacks sont partout !

Quel impact sur la santé ?

En Belgique, on compte environ 173.000 distributeurs automatiques de produits alimentaires. Parmi ceux-ci, 14% sont installés dans les écoles, de la maternelle à l’université. Pascale Robience, diététicienne et professeur à la Haute Ecole Condorcet à Tournai explique à Philippe Jauniaux pourquoi les produits fournis par ces distributeurs sont souvent contestés pour leur quantité de sucre et/ou de graisses trop importante...             

Et les distributeurs installés en milieu scolaire ?

Dans les écoles maternelles et primaires, les enfants encore très jeunes n’ont pas le recul nécessaire sur les produits qu’on leur propose. Consommer de tels produits dès le plus jeune âge engendre parfois des problèmes d’obésité qu’il est plus difficile à combattre par la suite.

Dans les écoles secondaires, les enfants sont plus âgés et plus conscients de ce qu’ils mangent. Cependant, l’école se veut toujours un lieu d’éducation à une vie plus saine. Leur présence est donc une incohérence !

Dans les universités et les hautes écolesles jeunes adultes sont, en principe, informés du caractère sucré et gras de ces produits et sont plus libres d’agir selon leurs choix personnels.

Les arguments pour et contre...

Les avantages

Les distributeurs mettent à disposition une grande variété de boissons, froides ou chaudes, sucrées ou non. Ils sont une source de revenus supplémentaires, ce qui peut être très utile pour les écoles qui manquent souvent de moyens financiers pour assurer le bon encadrement des élèves. Les machines ont évolué  et proposent aujourd’hui des produits plus sains et diététiques.

Les inconvénients :

Une trop grande consommation de boissons sucrées comme les sodas engendre des problèmes d’obésité chez les jeunes. Certains distributeurs sont très énergivores. La publicité dans les écoles n’est pas tolérée. Or, les distributeurs de boissons font la promotion de certains produits et marques très connues.

Des alternatives existent...

Il est possible de profiter des avantages d’un distributeur de boissons au sein des écoles sans pour autant promouvoir une mauvaise alimentation. Préférez des distributeurs dont les produits sont plus sains comme les eaux, les jus, les soupes, les fruits… Pensez aux distributeurs équitables qui proposent des snacks ou boissons issus du commerce équitable.

Conclusion :

La nature des produits proposés dans les distributeurs, trop gras, trop sucrés, trop salés, est en totale contradiction avec les objectifs visés par le Conseil Supérieur de la Santé. Ils incitent au grignotage, qui perturbe l’acquisition de bonnes habitudes alimentaires chez les enfants.

Les industriels de l’alimentation et les gestionnaires de distributeurs automatiques citent les nombreuses vertus de ces appareils, jusque-là insoupçonnées :

  • réhydratation et réconfort avec les boissons chaudes, notamment en hiver ;
  • maintien des élèves dans les écoles, évitant ainsi les tentations extérieures (tabac, alcool) et les risques de racket ou d’agression ;
  • possibilité de prendre un petit déjeuner…

Il faudrait être naïf pour penser que la suppression des distributeurs dans les écoles va supprimer l’obésité et le risque de maladies métaboliques. Cependant, l'école joue un rôle important dans la promotion de la santé et l’interdiction des distributeurs y contribue simplement mais fermement.                                     

                                                               

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK