Vivre ici Hainaut

Plus d'infos

Eloignez les limaces de vos plantations et utilisez au mieux votre compost

Le premier réflexe est de détruire ces petits animaux gluants !

Françoise Lardenoey, chargée de communication de l'intercommunale hennuyère "Tibi" explique à Philippe Jauniaux que chaque organisme vivant a un rôle à jouer dans le cycle naturel ! Les limaces sont des décomposeurs de matières organiques. Donc, en nombre raisonnable, elles vont détruire les matières en décomposition. C’est lorsqu’elles causent trop de dégâts dans le potager que nous allons nous en débarrasser de manière efficace et écologique.

3 images
Close-Up Of Slug On Plants © Tous droits réservés

Comment éviter l'apparition des limaces ?

  • Arrosez très tôt le matin et abondamment. Les limaces sont des nocturnes, elles évitent les rayons du soleil desséchants. Les limaces recherchent l’humidité. On répand l’eau de façon ciblée, d’un coup, au pied des plantes uniquement.
  • Attirez leurs prédateurs naturels : les carabes (coléoptères), les hérissons, les taupes, les crapauds (placer une mare permet aussi de diminuer les surfaces à tondre), les oiseaux… On leur fournit des abris, avec des zones sauvages au jardin (un tas de pierres ou de bûches, une haie…) ou l’installation de nichoirs.
  • Plantez des végétaux répulsifs sur les bords du potager. La moutarde, le trèfle, les tagettes ou le cassis protègent les cultures sensibles (salade, chou-fleur…) feront office de barrières naturelles.
  • Éloignez les végétaux en décomposition du potager. Les plantes fanées ou pourries attirent les limaces. Mieux vaut les placer loin du potager, là où les limaces ne dérangent personne.
  • Évitez le paillage épais (ou mulch) pour les cultures sensibles aux limaces, surtout quand le climat est fort humide. Le paillage fournit aux limaces un abri agréable proche des cultures. Cependant, il existe des paillages répulsifs : le chanvre, les particules fines les empêchent de se déplacer et protège les jeunes et nouvelles plantations.
  • Travaillez la terre. Une structure fine empêche les limaces de se réfugier dans les crevasses et les fissures du sol.
  • Placez une bande de cuivre, c’est un très bon répulsif, l’oxydation les éloigne. Pour les jardinières et pots de fleurs, placer un fil électrique dénudé sur tout le pourtour en bord supérieur ou inférieur. Dans le jardin, on peut entourer les jeunes plantules d’une bande de cuivre.
  • Protégez les jeunes plantes lors du repiquage avec des cloches ou des bouteilles d’eau de 5L
  • Couvrez les chemins et les allées avec du BRF (bois raméal fragmentés – broyats) afin de rendre les déplacements plus difficile aux limaces et de créer des abris aux carabes et staphylins

Vous pouvez aussi aider vos plantes à être plus résistantes

Apportez à vos plantes les éléments nutritifs pour pousser rapidement et pouvoir résister à une attaque "normale de limaces". C’est le moment idéal pour utiliser votre compost : ce mélange de déchets organiques "verts, humides, mous" et de déchets organiques "secs, bruns" ! Il faut environ un an pour que votre compost mûrisse... Mais ça vaut la peine d'attendre !

Comment bien répartir votre compost ?

3 images
tree sapling hand planting sprout in soil with sunset close up male hand planting young tree over green background © Sy

-> Pour votre potager : au printemps, on incorpore 1 à 3kg de compost par mètre carré pour satisfaire l’ensemble des légumes. Si vous êtes un jardinier bien organisé et que vous avez une rotation dans vos cultures, consultez la brochure " Mon pote le compost " pour connaître les besoins de vos légumes ou de vos fruits.                                                                             

-> Pour vos jardinières:

  • 1/3 de compost
  • 2/3 de terreau
  • un peu de sable du Rhin

-> Pour votre pelouse:

  • Lors du semis: 8 à 10 kg de compost par mètre carré
  • Pour l’entretien: 1 à 2 kg de compost par mètre carré

-> Pour les arbres fruitiers:

  • Sous l’envergure du feuillage 3 à 5kg de compost par mètre carré tous les ans
  • 1 part de compost pour 4 parts de terre dans le trou de transplantation
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK