Vivre ici Hainaut

Plus d'infos

C'est l'histoire d'un directeur de théâtre qui n'en peut plus !

Coup de gueule... en direct ! Le secteur de l'événementiel serait-il l'oublié du déconfinement ?

Salvatore Anzalone, organisateur de spectacles et directeur du Théâtre Royal de Mons se confie à Philippe Jauniaux.

"Plus les semaines passent, plus les choses se compliquent... Dans la remise en route de l'économie... cela semble complètement incohérent et injuste de nous  empêcher de travailler parce qu'on est tout-à-fait capables de respecter les normes qui sont imposées. C'est notre métier de gérer des foules !"

Faire des spectacles pour 2OO personnes, avec distanciation sociale maintenue c'est-à-dire un siège vide entre chacun, pour un lieu comme le théâtre de Mons, ce n'est absolument pas jouable ! Ce n'est pas rentable !

Nous nous battons pour survivre !

Il y a six mois que nous n'avons plus aucun revenu, aucun salaire. Beaucoup sont obligés d'aller à la banque alimentaire car ils n'ont plus de quoi remplir leur frigo !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK