Vivre ici Bruxelles

Plus d'infos

Peut-on boire du vin avec un Big Mac ou un Giant ?

C’est avec joie que Vivre Ici Bruxelles retrouve son chroniqueur œnologue Fabrizio Bucella pour de nouvelles aventures hebdomadaires. Retrouver ici sa chronique du vendredi 15 mai. Faute de pouvoir se rendre au restaurant, il évoque les drive-in des fast-foods Quick et McDo.

Vous aurez remarqué que depuis la réouverture de ces entre-guillemets-restaurants en vente à emporter, c’est la foire à la saucisse et au hamburger.

Je vous avoue, qu’il m’arrivait avant le virus, même si rarement, de passer les portes de ces établissements. Faute avouée sur antenne à trois quarts pardonnée.

Il ne vous aura pas échappé non plus que lesdites tavernes ne proposent jamais de vin. Il y a toutes sortes de boissons sucrées ou en version aspartame, saccharine, et sucralose, même de la bière, mais exit le pinard.

Vous connaissez notre maxime, il faut payer de sa personne et se montrer subtil.

Avec quelques étudiants de l’école d’œnologie Inter Wine&Dine, nous nous rendîmes dans un Mc Donald’s sis à Bruxelles. L’astuce est que nous emportâmes nos bouteilles dans les sacs à dos, des vins américains pour rester dans le thème.

Sur la côte Est des Etats-Unis, nous avions un chardonnay de l’Etat de New York ; sur la côte Ouest un pinot noir californien et un vin effervescent brut de l’Etat de Wahihngton à la frontière canadienne.

Ce vin à bulles, les Américains l’appellent champagne mais nous devons l’appeler mousseux, gazeux, vaporeux ou quelque chose du genre, sinon gare au procès, car en Europe on n’a pas le droit d’appeler champagne autre chose que le vin Français produit dans cette région précisément.

Voici les conclusions sans appel auxquelles nous sommes arrivés, avant celle du gérant et sa drôle de tête (en termes d’arrivée), qui ne semblait pas ravi qu’on ait sélectionné son établissement pour une expérience somme toute originale.

Autant ne pas essayer les Chicken McNuggets avec le pinot noir. C’est dur, métallique et peu convaincant, surtout avec les sauces de l’enseigne. Les frites (mayonnaise&ketchup) se marient très bien avec le vin effervescent. Le chardonnay non boisé, plutôt passe-partout, a été un bon rafraîchissement entre les bouchées.

Le clou de l’affaire fut que les hamburgers au bœuf (Cheese et Big Mac, gloire aux classiques) sont sublimés par le pinot noir ! J’entends déjà des amis Bourguignons se retourner dans leur cave.

Puis, quand le repas se termine, il faut un bon café pour digérer et vaquer vaillant à ses occupations de l’après-midi. À ce propos, des chercheurs de l’université de l’Oregon, c’est l’état juste en dessous de celui de Washington dont provenait le pinot noir, ont étudié le mystère qui est, pour moi aussi impénétrable que celui de la Trinité : comment faire un bon café ?

Les scientifiques ont décidé d’aborder la question par la face nord, soit la plus difficile : ils ont rassemblé des chimistes, physiciens, informaticiens… et ont modélisé l’équation ultime, celle qui permet d’obtenir le café parfait.

Sans dérouler toute la mathématique subtile, qui même pour un physicien reste relativement obscure, regardons les résultats.

Quelle moulure ? Le grain de café doit faire entre 300 et 400 microns mètres, un micron mètre est un millionième de mètre, vous ne mesurez pas cette chose avec un vernier ou un pied à coulisse.

Quelle dose ? Entre 6,8 et 7,5 grammes par tasse, munissez-vous d’une balance de précision.

Quelle vitesse d’écoulement ? 1 millilitre par seconde, cela donne donc mille secondes (16,66 minutes) pour un litre. Si vous voulez en faire pour la journée, cela prend du temps.

Enfin, quelle dose dans la tasse ? Pas moins de 18 ml et pas plus de 25 ml.

Mais qu’en pensent les Italiens ? C’est là qu’est l’os. Suite à ces calculs astucieux, les Italiens ont affirmé que le plus important dans le café, c’était le facteur humain. Bref, des pinaillages super-rigoureux quand bien même scientifiques, ils s’en tamponnent comme de leur première chemise.

Et n’oubliez pas, café, Mc Do ou pinard, il n’y a qu’une solution, c’est la dégustation.

Chaque vendredi, Fabrizio Bucella nous livre ses pépites sur le monde du vin dans Vire Ici Bruxelles. N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de son école d’œnologie Inter Wine and Dine pour en savoir plus. Il propose également des cours gratuits en ligne les vendredi et samedi à 18h sur sa chaîne Youtube.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK