Vivre ici Bruxelles

Du lundi au vendredi de 14:00 à 16:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le roi explique son métier aux élèves de l'association TADA

Le roi explique son métier aux élèves de l'association TADA
Le roi explique son métier aux élèves de l'association TADA - © Tous droits réservés

Hier, le Roi Philippe a reçu une classe d'une trentaine d'élèves de sixième primaire pour leur expliquer son quotidien. 

Le Roi Philippe a en effet invité l’ASBL ToekomstATELIERdelAvenir (alias TADA) au Palais royal. Les jeunes ont appris comment écrire un discours de Noël positif et ils ont découvert les principales tâches du roi. Il les a invités à poser des questions, à écouter, à donner leur avis de manière posée et, enfin, à s’exprimer en public. Le temps d'une après-midi, le Roi Philippe est donc devenu le "coach royal" d'élèves de Saint-Josse-ten-Noode. C'est le principe même de l'association TADA. 

TADA, une société, un métier, un avenir.

TADA est une école de week-end qui est née il y a bientôt cinq ans. Sofie Foets a lancé TADA après avoir découvert une école similaire aux Pays-Bas. Elle a alors décidé de mettre en place cette initiative afin d'offrir une pratique différente pour l'émancipation de la jeune génération. Le principe est simple, chaque samedi, des centaines de jeunes de dix à quatorze ans, issus de milieux socialement défavorisés de Molenbeek, Cureghem et Saint-Josse, se retrouvent pour un atelier spécial. Ils y découvrent la société, le monde des adultes et du travail. Mais surtout ce cours leur permet de se découvrir et de s'identifier, à travers des ateliers pratiques donnés par des professionnels.

TADA regroupent aujourd'hui 637 élèves et alumni, et près de 2000 bénévoles. Les ateliers sont donnés à des élèves de cinquième primaire et ce, jusqu'à la fin de leur première secondaire. Chaque mois, une thématique différente est abordée. Et durant quatre samedis, les métiers liés à cette thématique sont évoqués, mais les questions de société ainsi que les polémiques sont aussi expliquées. 

TADA, les élèves et le roi, ça donne quoi?

"Cette invitation du roi au Palais est un honneur incroyable" explique la fondatrice de TADA, Sofie Foets. "Un tirage au sort a, tout de même, dû être organisé pour choisir la classe qui allait passer l'après-midi avec le roi".  Ce six décembre, s'est donc tenu un atelier "royal" sous forme d'un atelier de l'ASBL. "Aucune préparation n'avait été demandée aux élèves, et l'après-midi s'est très bien passée. Après avoir fait un tour des bureaux du Roi, les élèves ont pu lui poser des questions. Elles volaient dans tous les sens, c'était très informel". 

La formule TADA, c'est aussi un cas pratique. Cette fois, la mission des élèves était de se mettre dans la peau d'un roi, et d'écrire un message chaleureux pour les fêtes de fin d'année. Contrairement au Roi Philippe qui s'adresse à la population, les élèves ont dû lire leur lettre au roi lui-même. Pour Sofie Foets, cela leur a permis de découvrir "l’importance de communiquer de façon positive, afin de donner de l’espoir et d’encourager un dialogue intergénérationnel et interculturel constructif."

Toutes les informations sur l'ASBL : http://toekomstatelierdelavenir.be

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK