Vivre ici Bruxelles

Plus d'infos

Découvrez Bruxelles autrement : la ville campagne et son paysage champêtre

Saviez-vous que Bruxelles dispose d’un décor champêtre à la périphérie de la ville ? Partons à la découverte de la ville campagne en compagnie de Virginie Hess, chroniqueuse nature sur VivaCité.

La ville de Bruxelles est constituée de différents paysages connectés qui grouillent de vie : la ville dense, la ville campagne, la ville d’eau et la ville foret. Tous ces milieux accueillent une variété d’espèces animales et végétales qu’il faut à tout prix préserver. C’est la "Ville-Nature" que nous vous invitons à découvrir en mai, Mois de la Nature, avec Bruxelles Environnement.

L’espace-test agricole d’Anderlecht

C’est à Anderlecht, dans la vallée de Neerpede et le vallon du Vogelenzang plus précisément, que nous retrouvons Virginie Hess. Un endroit où espaces cultivés et espaces naturels se côtoient, un savant mélange très attractif pour la faune et la flore locale.

Depuis 2015, dans le cadre du projet BoerenBruxselPaysans, la commune a mis disposition 3 hectares de terrains communaux afin d’aider de nouveaux agriculteurs à se lancer.

Le projet "vise à approvisionner les Bruxellois avec des produits agricoles locaux, de qualité et respectueux de l’environnement, via des circuits courts et avec la participation des citoyens" explique le site de la commune.

C’est derrière cette zone agricole que se trouve le paisible site semi-naturel Vogelzangbeek gazouillant de vie ! On y retrouve une importante diversité de milieux qui sert à chaque espèce : une zone humide qui accueille notamment des batraciens, des abris naturels pour les mammifères (tas de bois, etc.), du bois mort qui peut être colonisé par certains insectes ou encore des fleurs sauvages qui sont pollinisées par les insectes butineurs, détaille notre chroniqueuse. Un riche milieu interconnecté qu’il faut protéger !

Le paradis des pollinisateurs

Ce type de lieu fait aussi le bonheur des pollinisateurs. Parmi les différentes sortes d’abeilles, il existe celles qu’on appelle les abeilles sauvages. On recense près de 140 espèces rien qu’à Bruxelles ! Bien que leur rôle soit essentiel dans notre chaîne alimentaire (c’est à la pollinisation des bourdons que l’on doit myrtilles, tomates, poivrons et aubergines !), ces dernières sont extrêmement vulnérables aux changements et aux modifications du paysage. Mais heureusement, des solutions pour les préserver existent.


A lire aussi : Aux Pays-Bas, Utrecht préserve ses abeilles avec des abribus fleuris


Bon à savoir : contrairement aux abeilles domestiques qui produisent du miel, les abeilles sauvages ne piquent pas et ne sont pas agressives.

Envie de les identifier ? Bruxelles Environnement met à votre disposition différents documents les concernant, dont une brochure vous permettant de les reconnaître plus facilement à télécharger ci-dessous.

Un atlas des abeilles sauvages sera publié prochainement.

Télécharger "Les abeilles sauvages en Région de Bruxelles-Capitale"
10 images
Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement

Comment aider la faune à votre échelle ?

Chaque petit geste est important ! Vous pouvez vous aussi :

Retrouvez plus d’infos et de conseils sur www.nature.brussels.

10 images
Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement
Zone humide. Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement
Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement
Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement
Site semi-naturel Vogelzangbeek © Bruxelles Environnement
10 images
© Bruxelles environnement
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK