Vivre ici Bruxelles

Du lundi au vendredi de 14:00 à 16:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Customisez un petit bonhomme de bois pour soutenir les Infirmiers de rue

Que faire quand on se retrouve avec 1000 bonshommes de bois articulés ? C’est la question que s’est posé Cédric Gérard, concepteur et créateur de lieux (c’est lui qui se cache notamment derrière les Halles Saint Géry) il y a quelques semaines. Peu avant la crise, il avait acheté un lot de 1000 bonshommes en bois, comme ceux utilisés dans les beaux-arts. Il comptait en faire un support publicitaire pour son nouveau lieu, qui devait ouvrir dans le centre de Bruxelles, près de la Bourse. Mais le coronavirus est passé par là et ses plans sont tombés à l’eau.

Une discussion qui change tout

Comme souvent dans les belles histoires, c’est au hasard d’une conversation que l’idée prend forme. Cédric Gérard discute avec un ami qui travaille pour l’asbl "Les Infirmiers de rue" et se rend compte à quel point l’association est touchée de plein fouet par la crise et manque de moyens pour aider les plus démunis en rue. Il lui fait part du stock qu’il a sur les bras et le concept de la vente aux enchères prend forme : "et si on faisait customiser ses bonshommes avant de le mettre en vente ?".

De la boîte aux lettres à la salle d’expo

La customisation des bonshommes est ouverte à tous. Il suffit de faire un don de 10 euros et d’envoyer sa demande via ce lien. Le bonhomme est ensuite livré dans la boîte aux lettres de l’artiste, en herbe ou pas, qui le customise et envoie ensuite 3 photos de son œuvre aux organisateurs. Chaque lundi et jeudi, une vente aux enchères est organisée via Facebook, l’argent récolté est versé aux Infirmiers de rue. Les bonshommes achetés, eux, restent bien au chaud chez leur concepteur et prendront la direction des Halles Saint Géry pour une grande exposition prévue en décembre. C’est seulement après qu’ils pourront rejoindre la maison du gentil donateur.

Quelques grands noms

Plusieurs personnalités ont prêté mains fortes au projet en réalisant "leur bonhomme". Parmi ceux-ci, les journalistes Olivier Schoonjans et Virginie Jacobs, mais aussi Joëlle Scoriels, les humoristes Guillermo Guiz et Kody, le célèbre sommelier, Eric Boschman, le réalisateur Ben Stassen ou encore les chefs Christophe Hardiquest (Bon Bon) et Mathieu Jacri (villa Emily).

Les enchères débutent à midi chaque lundi et jeudi, elles durent une semaine. Vous pouvez y participer en suivant ce lien.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK