Viva Week-end

Tous les jeudis, samedis, dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Virelles

La balade de Carine : Virelles
4 images
La balade de Carine : Virelles - © Aquascope

Le confinement faisait partie de leurs plans de printemps ! Un couple de cigognes s’est retiré dans un nid qu’il a construit dans l’un des arbres bordant l’Aquascope de Virelles. Rien à voir avec l’actualité, les deux échassiers couvent leur future progéniture, le seul couple nichant à l’état sauvage en Wallonie. L’éclosion des œufs devrait avoir lieu en mai prochain.

La tempête aurait pu les inciter à déménager ! Il y a quatre semaines, les fortes rafales de vent ont eu raison de la construction de fortune confectionnée à Virelles par un couple de cigognes blanches pour y faire naître leurs petits. A l’Aquascope, on craignait qu’ils ne partent ailleurs.

Habitués des lieux depuis plusieurs saisons, ils ont choisi de braver le destin et rester sur place pour accueillir leur descendance comme ils ont désormais coutume de le faire au printemps.

Le choix de Virelles n’est sans doute pas anodin. Situé dans un écrin de verdure près de Chimay, entre Fagnes et Calestienne, ce " lac musée " est classé réserve naturelle pour la diversité et la rareté des plantes qui y poussent et les animaux qui y résident. Sa roselière est l’une des plus vastes de Wallonie. Tout est mis en œuvre pour préserver la splendeur de la nature :  surveillance accrues, gestion minutieuse de la reproduction de la faune et de la prolifération de la flore, vidange complète de l’étang  tous les trois ans pour rétablir un équilibre des classes d’âge des poissons (on gardera surtout de jeunes individus, plus dynamiques).

La réserve abrite de nombreux oiseaux comme des canards et des hérons ; on y voit aussi des espèces plus rares comme de busard des roseaux et le grand butor. 

L’étang recouvre une grande partie du domaine de Virelles. Etendu mais peu profond (1 m 30), avec ses 80 hectares de superficie (1 km de long et 600 m de large), il est le plus grand plan d’eau naturel de Belgique. Le terme " naturel " pourrait être quelque peu contesté, l’étang n’ayant pas toujours existé. Jadis, les lieux étaient une cuvette marécageuse traversée par des ruisseaux. Les Celtes et les Romains, attirés par les ressources minières de la région furent les premiers à reconnaître la richesse des lieux et à y développer la métallurgie. L’étang, creusé au Moyen-Age, servait de réservoir d’eau pour activer la roue d’un moulin pour le travail du fer.

Tous les trois ans, l’étang est vidé pour gérer la population marine. L’événement attire les curieux et vaillants qui prennent par au travail. La prochaine aura lieu en 2021.

Observer des oiseaux, les arbres, écouter les sons de la faune, découvrir une exposition, participer à une conférence, goûter les produits locaux, …

A Virelles, on se balade, on découvre, on observe, on expérimente, on se forme, on déguste et on loge, des expériences variées, inédites et singulières qui offrent des souvenirs intarissables à toutes les générations.

L'Aquascope a pour mission d'allier le tourisme, l'éducation et la protection de l'environnement. Le défi est de doser la sensibilisation au milieu naturel, le plaisir du tourisme et son impact sur la nature.

L’Aquascope est ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 17h. Formules pour découvrir l’étang au fil des saisons seul ou en famille.

En raison de l’actualité liée à l’épidémie de coronavirus, le site est fermé au public jusqu’au 3 avril.

Une nuit au bord de l’étang

Seul, en famille, en amoureux, il est désormais possible de passer une nuit magique et unique au bord de l’étang de Virelles dans des logements écologiques intégrés dans le paysage.

 

L’abeille noire

L’abeille noire produit chaque année un miel de qualité dont la production est limitée. La première récolte a lieu en juin, la seconde en juillet.

 

Un hôpital pour animaux sauvages

Vous venez de trouver un oiseau blessé ou qui semble malade, amenez le au Centre de revalidation près de chez vous ou à Virelles. Des professionnels prendront en charge les animaux sauvages qui nécessitent des soins. Votre démarche salvatrice et saluée ne vous coûtera rien.

 

Plus d'infos : www.aquascope.be

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.