Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Une BD géante à Bruxelles

La balade de Carine : Une BD géante à Bruxelles
2 images
La balade de Carine : Une BD géante à Bruxelles - © Daniel Fouss / CBBD

Tintin, Cédric, Astérix, Spirou, les Schtroumpfs, … les plus grands personnages du 9ème art racontent leur histoire au Centre Belge de la Bande Dessinée de Bruxelles. Avec celui d’Angoulême en France, c'est l’un des musées les plus remarquables qui leur est dédiés. Chaque année, plus de 250 000 visiteurs découvrent ou se réapproprient ce patrimoine exceptionnel.

Pour les touristes étrangers, la bande dessinée belge est ambassadrice du pays au même titre que la bière, les frites et le chocolat.

Dans un décor Art Nouveau conçu par Victor Horta, le Centre Belge de la Bande dessinée réunit des trésors d'hier et d’aujourd’hui. Ce temple du 9ème Art est tant un hommage aux pionniers de la discipline qu'un regard sur la BD actuelle et sa descendance.

 

Le projet émane de l'idée fructueuse d'une bande de copains amoureux pour certains de la bande dessinée, de l'art nouveau pour les autres. Leur passion distincte mais non compatible les ont amenés à imaginer un espace muséal où leurs passions communes s’épouseraient harmonieusement.

 

L’aboutissement de leur projet ambitieux passera initialement par un contact privilégié avec l’état, propriétaire d’un ancien magasin de tissu du centre de Bruxelles. Le spacieux bâtiment désaffecté et classé qu’ils convoitaient leur permettrait d’envisager sereinement une issue favorable et pérenne à leur objectif.

Après maintes démarches et de multiples travaux, le Musée belge de la Bande Dessinée ouvre ses portes en 1989.

 

Près de l'escalier central, une statue de Tintin détrônerait presque celle de Lucky Luke sur son cheval. Son histoire est singulière puisque pendant 15 ans, elle fut posée sur le bureau d'Hergé, concepteur de Tintin et Milou.

Il y a quelques mois, pour les 30 ans de l'ouverture du musée, la signalétique a été entièrement revue et rafraîchie. On peut désormais y voir une rétrospective virtuelle des expositions présentées durant les 3 décennies d'existence du musée.

 

L'art narratif, graphique et séquentiel est né bien plus tôt qu'on peut se l'imaginer. Il faut remonter aux confins de notre histoire pour en découvrir ses origines. Les premiers dessins datent de la préhistoire. L'ancêtre de notre bande dessinée pourrait être la tapisserie de Bayeux, tissée entre 1066 et 1082, qui retrace la conquête normande de l'Angleterre par Guillaume le conquérant. La première forme de BD telle que nous la connaissons est née en Suisse au 19ème siècle.  Plus tard elle deviendra un média influent par le biais des périodiques illustrés.

 

 

Si la bande dessinée est née en Europe, les Etats-Unis et l’Asie ont largement contribué à sa popularité. Le Japon et la Corée sont désormais les plus importants producteurs de BD au monde.

 

Les fresques dans la ville

Bruxelles est agrémentée d’une soixantaine de fresques représentant des planches et personnages de bande dessinée, un parcours fait de trompe-l’œil réalisés sur des murs et pignons de maisons. On y voit notamment le Chat, Bob et Bobette plus vrais que natures, Natacha, Tintin, Titeuf, ….
Si le projet n'émane pas des concepteurs du musée, il est inclus dans les visites des guides expérimentés du Centre Belge de la Bande Dessinée. La ville gère le choix des murs, les personnages qui seront mis en avant ainsi que des artistes qui œuvreront à la réalisation des fresques. 

Rue des Sables, 20 – 12 €

Un Musée Hergé à Louvain-la-Neuve

Depuis une vingtaine d’année, un espace muséal moderne est consacré à l’œuvre remarquable de Hergé, talentueux créateur des Aventures de Tintin, Quick et Flupke, Jo, Zette et Jocko, Popol et Virginie, …

Le musée compte huit salles d’exposition permanentes et une dédiée aux événements ponctuels.

Lors de son inauguration le 25 mai 2009, les journalistes venus en nombre ne purent ni photographier ni filmer l’ensemble des pièces exposées par crainte des ayant droit de voir une multitude de prise de vue des originaux circuler " gratuitement " aux quatre coins de la planète. Furieux et vexés, plusieurs représentant de media quittèrent les festivités.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.