Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Un cheval, nu comme un ver !

La balade de Carine : Un cheval, nu comme un ver !
La balade de Carine : Un cheval, nu comme un ver ! - © Maison des Géants

Le Cheval Bayard de la ducasse d’Ath fait peau neuve. On lui a complètement enlevé la peau et dénudé de ses moindres accessoires. On le découvre à nu, sa carcasse d’osier à l’air. Le chantier est impressionnant !

Depuis début mai, les artisans s’affairent et se succèdent. Les travaux devraient être terminés pour début juillet pour que Cheval Bayard puisse défiler à la ducasse d’août, patrimoine de l’Unesco.

La longue séance de relooking a lieu dans la salle du trésor, le hangar des géants. C’est là que sont entreposés les chars et les géants pour la ducasse d’août.

C’est un événement parce qu’on est en train de s’occuper d’un géant un peu particulier " nous dit Laurent Dubuisson, le directeur de la Maison des Géants d’Ath. L’acteur emblématique de la ducasse (7 m de haut – plus de 600 kg) aura 70 ans cette année, un anniversaire qui méritait une cure de jouvence, " un lifting puisqu’on le restaure pour la 1ère fois depuis 1978 ".

Un géant, c’est résistant parce que bien conçu. Il y a cette volonté de choisir les bons matériaux, les bons artisans. Les Athois veulent que leurs géants soient les plus beaux du monde. "

C’est un Lillois aujourd’hui installé à Tournai, Dorian Demarcke, qui est en charge de la plus grande partie des travaux. L’artisan est spécialisé dans la création et restauration de géants. La ville paiera la facture de 12 500 €.

A Ath, les géants font l’objet d’une attention particulière. On a travaillé sur Goliath il y a 3 ans, on s’attaquera à Samson l’an prochain. Le travail est permanent. Plus que jamais, en terres athoises, les géants sont rois !

En 1462, le cheval Bayard issu du cycle de Charlemagne apparaît pour la première fois dans la procession. Il disparaît au cours du premier quart du 16ème. Le destrier, chevauché par les Quatre Fils Aymon, est réintroduit en 1948 dans le défilé grâce à une société de gymnastique locale.

Quatre enfants montent le cheval qui ouvre le cortège. 16 porteurs le font danser et une dizaine de personnes encadre et dirige le colosse.  Le cheval Bayard porte un imposant collier de l’Ordre de la Toison d’Or. Sa tête est surmontée d’un plumet vert, son corps est recouvert de velours brun. Il porte aussi une jupe noire bordée de fil doré et six écus représentant les armes de la ville. Sa queue et sa crinière sont blanches. Une riche décoration vient compléter l'harnachement du destrier magique.

La ducasse 2018 aura lieu du 24 août au 08 septembre 2018. Le programme complet sur www.ath.be

 

Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours été attiré par les géants. Difficile à l’heure actuelle de dire quel géant naît en premier dans l’histoire. Vers 1425 apparaissent les premiers Goliath, l’un à Nivelles, l’autre à Barcelone. Petit à petit, le mouvement se répand dans les processions.

 

La transmission de génération en génération de la coutume et la préservation de sa pérennité ont aussi éveillé l’attention des hauts dignitaires de l’Unesco. Depuis 2005, la ducasse d’Ath est classée au Patrimoine mondial de l’Humanité.  

 

L’entité d’Ath compte une trentaine de géants dont sept plus anciens, rois de la fête, acteurs traditionnels et officiels de la ducasse. En dehors des festivités de la ducasse, Goliath et ses acolytes ne sortent pas pendant l’année. Impossible de les voir car une fois la fête terminée, les géants sont déshabillés et démontés. On les remontera dix jours avant le début de la ducasse, un rituel public qui attire de plus en plus de monde.

 

En 2000, la Maison des Géants ouvre ses portes au public, en face de l’église près de la Grand-Place. Plusieurs géants y sont exposés. Bien au-delà du folklore athois, le musée fait la part belle aux autres régions du monde, comme la Catalogne dans le nord-est de l’Espagne, véritable pays des géants qui en compte aujourd’hui entre 2000 et 2500 ; vient ensuite la Belgique (1500) et la France (600). Il est actuellement en travaux. Le musée sera à nouveau ouvert dès le 16 juillet 2018, rue de Pintamont, 18. www.maisondesgeants.be 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK