Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Madrid

Plaza Mayor
Plaza Mayor - © Office Espagnol du Tourisme

Madrid, c’est la ville des superlatifs : la plus vaste et la plus peuplée d’Espagne et la plus polluée d’Europe. Madrid abrite aussi deux des clubs de football les plus réputées au monde, le Real et l’Atletico. A 667 m au-dessus du niveau de la mer, certains disent aussi qu’elle est la capitale la plus haute d’Europe. L’Organisation mondiale du Tourisme y a également son siège. Madrid, cœur économique d’Espagne, est aussi considérée comme l’une des principales places financières d’Europe du Sud.

La ville compte de nombreux palais, parcs et jardins, édifices religieux, monuments remarquables, places et quartiers typiques animés et centres culturels et touristiques.

Trois de ses musées sont les plus visités au monde. Le Musée du Prado, une des plus grandes pinacothèques du monde abrite des  peintures d’artistes flamands, français, italiens, allemands et espagnols. Ces œuvres collectées par les Habsbourg et les Bourbon ont été réalisées entres les 14ème et 19ème siècles. Dans la continuité, le Musée de la Reine Sofia, antre de l’art moderne et contemporain, est un autre musée hautement prisé par les touristiques au même titre que le Musée Thyssen-Bornemisza, un musée d’art ancien, moderne et contemporain.

Les souverains espagnols vivent au palais de la Zarzuela, le plus beau de la ville, initialement un petit pavillon de chasse du 17ème érigé à l’initiative du roi Philippe IV. C’est dans ces murs qu’est née au 17ème la zarzuela, un genre théâtral lyrique espagnol qui s’apparente à l’opéra-comique français. Le nouveau chef de l’état, lui aussi logé dans le complexe de la Zarzuela, devrait rester dans le pavillon qu’il occupe depuis dix ans avec son épouse et ses enfants.

 

Bourgade, ville et ensuite capitale

Bien qu’elle soit la résidence du roi et de la cour depuis 1561, Madrid n’a pas toujours été la capitale d’Espagne. Initialement, elle était une bourgade. Ensuite, elle obtint le statut de " ciudad " (ville). Ce ne sera qu’à l’avènement de la Seconde République et la promulgation de sa Constitution (1931) qu’elle portera le titre de capitale.

 

Les Madrilènes aiment revendiquer leur chère ville de capitale du flamenco ! Les artistes qui souhaitent percer dans genre musical et danse du 18ème créée par le peuple andalou doivent passer par Madrid où se déroulent les plus grands spectacles de cet art espagnol. Avec l’essor des cafés spectacles au 19ème, le flamenco atteint son apogée à Madrid à jamais empreinte de la grâce et du talent de ses danseurs et musiciens.

 

A voir à Madrid :

La Cathédrale de la Almudena : c’est une récente cathédrale construite face au Palais Royal. Sa construction fut terminée au siècle dernier. Même si le souhait d’édifier une cathédrale dans la capitale remonte au 16ème siècle, les travaux ne commencèrent pas avant le 19ème. Néoclassique à l’extérieur, néogothique à l’intérieur et néoroman dans la crypte, elle fut en grande partie construite en pierre de Nolveda près d’alicante. Jean-Paul II la consacra le 15 juin 1993. C’est la première cathédrale espagnole consacrée par un pape.

La plaza de Mayor : elle fut construite en 1690. Sur le pourtour, la Casa de la Panaderia du 16ème, aisément reconnaissable avec ses fresques. Elle fut l’un des centres névralgiques de la capitale. Du haut des balcons, la foule suivait tant les corridas, que les jugements sur les bûchers de l’Inquisition, concerts et autres.

Le monument moderne face à la gare d’Atocha : la structure édifiée en mémoire des victimes des attentats du 11 mars 2004 frappe dans le décor plutôt classique.

Le théâtre Royal, les nombreux parcs ombragés de la ville, les palais, les quartiers, les boutiques, autant  incontournables.

Pour votre séjour, prévoyez au moins trois jours.

L’été, le mercure attend facilement les 35° et en août, il n’est pas rare d’observer des valeurs au-delà des 40°. Avec la pollution, la qualité de l’air n’est pas très bonne. Idéalement, il est préférable de visiter la ville entre dehors de l’été. L’hiver, la neige s’invite régulièrement.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK