Viva Week-end

Tous les samedis, dimanches, lundis de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Leeuwarden capitale européenne de la culture

La balade de Carine : Leeuwarden capitale européenne de la culture
La balade de Carine : Leeuwarden capitale européenne de la culture - © Leeuwarden-Friesland 2018 - Ruben van Vliet

Escale à Leeuwarden au pays du Frison pour découvrir une région hors des sentiers battus où l’eau et le vent font bon ménage et marquent de leurs empreintes le quotidien, les coutumes et les traditions. La Frise, c’est l’une des douze provinces des Pays-Bas, le frison la langue locale et Leeuwarden, le chef-lieu de la région. Cette année, la ville natale de Mata Hari est l’une des capitales européennes de la culture.

C’est le projet de toute une région. Depuis plusieurs mois, les 11 villes de la Frise s’attachent à élaborer un programme culturel capable d’attirer pendant une année des touristes des quatre coins de l’Europe. Le pari était audacieux. En dehors des Pays-Bas, peu connaissent la région où le vent se heurte aux eaux des lacs et refroidit l’air.

Le temps semble s’être arrêté quelque part, il y a un peu plus de trois siècles. Dans le centre historique, les rues pavées et les canaux sont bordés de hautes maisons en brique. Autrefois, l’hiver, les habitants patinaient sur les canaux gelés et ralliaient les 11 villes de la région. On appelait cela " le tour ". Le dernier tour date de 1997.

40% des 110 000 habitants parlent le frison, la langue locale qui s’apparente au danois et au suédois. La ville est aussi faite de plusieurs lacs bordés de ports. L’endroit est tout aussi charmant que relaxant. Les boutiques et restaurants de qualité font la réputation du coin.

La ville possède le plus grand marché aux bestiaux des Pays-Bas et le jour de l’Ascension, le plus grand marché aux fleurs du pays. Leeuwarden dispose aussi d’accueils touristiques de qualité. Les habitants s’attachent à se montrer courtois et accueillants même si au premier abord, ils sont peu bavards et quelque peu froids. Ils ont aussi la réputation d’être tenaces et têtus, ce qui promet d’intenses moments d’échanges et conversations fermes et animés.

Ils vous guideront à Leeuwarden et dans les environs, fiers de vous faire découvrir le décor, les rites et coutumes de leur quotidien. Ils évoqueront sans doute aussi le titre de capitale européenne que porte durant une année la ville qui leur est chère, une opportunité sans précédent d’accroître le développement touristique de la région peu enclin à la curiosité des touristes qui préfèrent les grandes capitales ou les villes ensoleillées. La ville a ses attraits, ses charmes qui méritent le détour. Nul doute que celles et ceux qui s’y rendront auront envie un jour d’y revenir et de suivre au fil des mois son évolution et son rayonnement.

 

Le programme culturel de l’année

183 projets en ville et dans toute la région constituent le programme de toute l’année.

 

Une exposition sur Mata Hara jusqu’au 02 avril.

La danseuse courtisane est née en août 1876 à Leeuwarden. Son teint basané, son séjour en Indonésie (ancienne colonie néerlandaise, d’où elle tient son pseudonyme), ses danses javanaises mystiques en font un personnage de Paris en pleine Belle Epoque

Elle fut fusillée en octobre 1917 à Vincennes en France pour espionnage.



Les 11 fontaines à partir du 18 mai

Puisqu’il gèle désormais moins l’hiver, les onze villes ont imaginé une autre attractivité commune. 11 artistes, 11 fontaines, 11 villes.

Chaque artiste a imaginé une fontaine racontant l’histoire et le vécu de la ville à laquelle il est associé. Elles offriront un résumé unique de l’histoire et de la culture des villes frisonnes en taille impressionnante : certaines font plus de trois mètres de haut. Un artiste belge signe l’une des œuvres représentant une chauve-souris. Le parcours fait plus ou moins 200 kilomètres.

 

Le grand spectacle nantais du Royal de Luxe s’exportera à Leeuwarden.

Les géants présenteront une histoire inspirée par la Frise.

 

Les Chevaux de la Légende (De Stormruiter), en septembre 2018

Un spectacle avec 99 chevaux frisons noirs et un cheval blanc.

 

Le 8ste jour, le 8 juillet 2018

Une œuvre d’art participative autour des canaux dans le centre historique.

 

Regatte des grands navires à voile d’époque 

Du 3 au 6 août 2018 à Harlingen

 

Plus d'infoswww.friesland.nl

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK