Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Le château du Fosteau

La balade de Carine : Le château du Fosteau
3 images
La balade de Carine : Le château du Fosteau - © F. Blaise

Un ancien donjon du 13ème siècle, devenu maison forte et château remarquable, fait aujourd’hui la fierté des habitants de Leers-et-Fosteau, un petit village près de Thuin en Hainaut, entre Lobbes et Beaumont.

Le domaine de 2 hectares et sa prestigieuse et magnifique bâtisse dotée d’une petite dizaine de tours appartiennent à un ancien antiquaire qui y expose de belles pièces. Comme on le devine aisément, de nombreuses salles sont meublées avec goût et éclectisme. Certains meubles, statues et autres pièces singulières sont exposés dans des écrins de choix. La salle des Chevaliers est l’une des plus belles salles gothiques de Belgique. Depuis 1979, le château et ses dépendances sont classés.

Une histoire qui se laisse écouter

Le château date du Moyen-Age. Les recherches archéologiques ont permis de remonter le temps jusqu'en 1350. Certains détails attestent de la présence d'un donjon au 13e siècle.

Son histoire fut tantôt sereine tantôt plus périlleuse. Comme toutes les bâtisses moyenâgeuses qui ont traversé les décennies, le château a connu divers épisodes dont des pillages. Le dernier duquel le château sorti fort endommagé date de 1597. Son propriétaire de l'époque eut à cœur de restaurer la maison forte, de lui annexer un château résidentiel et de sobres jardins datant du 17ème.

L'une des particularités de la construction est le nombre de tours. Initialement, le bâtiment était rectangulaire. D'année en année, de construction en nouvelle annexe, il prit une tout autre forme et se vit agrémenté d'une petite dizaine de tours.

Parce qu'ils sont sensibles aux belles pierres et aux murs qui ont une histoire, les actuels propriétaires, anciens antiquaires, y ont élu domicile en 1980. Tout en maintenant le charme des lieux et en préservant leur vie privée, ils ouvrent leurs portes au public les après-midis de 14h à 18h à l'exception des mardis et mercredis. Leur magnifique château sert aussi de décor à des événements tels que le Théâtre au Château ou un marché de Noël.

Le musée de la Pharmacie

La plus fabuleuse coïncidence de l'histoire de cette fantastique demeure est celle de l'installation du Musée de la Pharmacie dans ses murs. L'aventure commence en 2002 lorsque les descendants d'un pharmacien de l'avenue des Alliés à Charleroi fait don de la riche collection d’objets d’apothicaires de leur aïeul à la ville de Thuin. L'Office de Tourisme cherche alors un endroit où exposer la collection. Le musée ouvrira ses portes dans les murs du château du Fosteau.

La Thudinie est cette région verdoyante sise entre Charleroi et la France, caractérisée par un relief sensiblement vallonné. Thuin en est la capitale. D’un côté, il y a la ville haute avec le beffroi, patrimoine de l’Unesco, les remparts et les jardins suspendus ; de l’autre, la ville Basse sur les rives de la Sambre et la Biesmelle, patrie des bateliers.

Il y a 50 ans, Thuin, était la capitale de la batellerie. Cela peut étonner quand on sait que depuis 2006 la navigation sur la Sambre est réduite à une peau de chagrin. Pourtant, au siècle dernier, le commerce fluvial offrait de l’emploi à profusion aux habitants du coin. Au 19ème siècle, suite à la canalisation de la Sambre, le quartier du Rivage, un ancien port romain, était l’un des grands carrefours fluviaux de Belgique. La ville comptait cinq chantiers navals qui employaient des dizaines d’ouvriers de la région.

A Thuin, les cyclistes aiment défier le mur de la ville, une rue pavée et escarpée qui relie les quartiers en bordure de Sambre au haut de la ville. Depuis quelques années, les jardins suspendus font l’objet d’une promenade thématique à la belle saison. On y cultive notamment la vigne.

Le week-end, les familles empruntent le tramway vicinal historique entre Thuin et Lobbes. Les départs se font du Musée qui pérennise l’histoire des trams de la ligne entre Thuin et Lobbes. 

A Landelies, les ruines de l’abbaye d’Aulne attirent de nombreux visiteurs. Ragnies est un des villages labellisés plus beaux villages de Wallonie.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK