Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Le château de Freÿr

La balade de Carine : Le château de Freÿr
La balade de Carine : Le château de Freÿr - © Axel Bonaert de Laubespin

Le long de la Meuse, entre Dinant et Waulsort, le château et les jardins de Freÿr-sur-Meuse à Hastière sont l’une des merveilles de Belgique classées au Patrimoine exceptionnel de Wallonie. Ses orangers tricentenaires sont parmi les arbres les plus remarquables du pays. Entre 15 et 17 000 personnes visitent chaque année le domaine.

Au Moyen Age, il était un fort, aujourd’hui, un château de plaisance. Le fort initial fut détruit en 1554 par les Français durant les guerres contre l’empereur Charles Quint. Le château actuel dont la plus ancienne partie date de 1571 a été érigé en brique en style renaissance mosane. Cette ancienne résidence d’été des Ducs de Beaufort-Spontin abrite un intérieur et une décoration raffinés et cosmopolites. Ses salons harmonieux ont été meublés et décorés par les vingt générations qui ont habité le château. 

 

Malgré son histoire modeste, quelques grands noms y ont laissé des souvenirs. Louis XIV y a séjourné durant le siège de Dinant. La chambre et le salon du roi sont parmi les cinq pièces les plus remarquables du château. Marie-Christine d’Autriche, gouverneur des Pays-Bas à Bruxelles en 1795, y a aussi logé. Il y a aussi une jolie chapelle du 19ème.

 

Des orangers dans les jardins

Entre rochers, forêts et dédales de charmilles, les jardins à la française de Freyr comptent étonnamment des orangers centenaires, tricentenaires pour certains, qui à la belle saison embaument les allées. 

Comment ces arbres à agrumes familiarisés aux températures estivales survient-ils chez nous ? Les orangers de Freyr produisent moins de fruits que dans le sud. Ces arbres remarquables acclimatés bénéficient d’une attention particulière des experts qui scrutent les moindres problèmes qu’ils pourraient présenter tel un médecin surveille la santé de ses patients. Depuis 2000 lorsqu’ils avaient été particulièrement fragilisés, les orangers passent l’hiver en intérieur. On les ressort le 1er mai. 

 

Des rénovations dans les années à venir

Dans dix ans, Freyr aura bénéficié d’un bain de jouvence : le pavillon, les châssis et le toit auront été restaurés, les bassins nettoyés et remis à neuf. 

Les visiteurs se garent désormais sur un parking qui jouxte le domaine, sur l’ancien tennis, ce qui contribue à l’effet de surprise pour la découverte de la façade du château. 

Le domaine est géré par une asbl et la Fondation roi Baudouin, ce qui impose aux gestionnaires d’ouvrir les jardins et le château au public. 11 personnes y travaillent en permanence, deux logent au château. 

 

Votre visite

Ad : 8,50 € - Eft : 7 €

 

Un monastère devenu château

Le long de la Meuse, on aperçoit un monastère blanc, souvenir de l’abbaye de Waulsort fondée par des moines bénédictins irlandais venus évangéliser la région au 10ème siècle. Les moines s’adonnaient à la ciselure, l’émaillerie et la gravure. Ils avaient d’ailleurs ouvert une école d’orfèvrerie qui a accueilli des élèves jusqu’au 14ème siècle. En 1568, le monastère a fusionné avec celui d’Hastière. Les deux institutions ont soufferts durant les guerres notamment durant celles de Louis XIV. L’abbaye fut supprimée en 1793 par le pouvoir révolutionnaire français. Le palais abbatial est le seul souvenir de l’époque et parfois tumultueuse. On le connait aujourd’hui sous le nom de " château de Waulsort " 

 

Traverser la Meuse en barque

A Waulsort, premier port de plaisance du cours mosan en Belgique, les plaisanciers aiment profiter du charme des lieux et observer le dernier passeur d’eau du fleuve. Une barque tractée par un câble posé au fond de l’eau emmène habitants et touristes d’une rive à l’autre de la Meuse. Le mécanisme mis en place au 19ème siècle permettait aux habitants des villages de Haute Meuse d’emprunter la ligne ferroviaire reliant Dinant à Givet ; projet pratique et ambitieux pour l’époque qui rendit de nombreux services à toute la région. A ce jour, le passeur d’eau fonctionne toujours !

 

Une balade le long du chemin de halage

Promeneurs, joggeurs et cyclistes s’y croisent, en bordure de fleuve, au pied des rochers.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK