Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

La balade de Carine : La basilique Saint-Thérèse de Lisieux
2 images
La balade de Carine : La basilique Saint-Thérèse de Lisieux - © Normandie Tourisme - Emilie Ursule

C’est l’une des plus grandes églises construites au XXème siècle. Au premier regard, elle vous fera sans doute penser à un édifice qui vous est quelque peu familier. Parce que ses concepteurs se sont laissés inspirés par un prestigieux bâtiment parisien, la jeune basilique normande ressemble au Sacré-Cœur de Montmartre. Lisieux est le deuxième centre de pèlerinage de France après Lourdes.

Elle ressemble à la basilique de Montmartre avec un brin de néo-byzantin en plus. 600 000 visiteurs viennent chaque année admirer ce chef-d’œuvre labellisé " Patrimoine du XXème siècle " et classé aux monuments historiques.

La construction de la jeune basilique de Lisieux en Normandie débute en 1929. L’édifice a été élevé en l’honneur de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, peu de temps après sa canonisation. La consécration de la basilique a lieu en 1954.

 

Le 17 mai 1925, Thérèse de Lisieux est reconnue comme sainte par l’église. La dévotion à la sainte, déjà populaire auprès des poilus pendant la Première Guerre mondiale, ne cessera de prendre de l’ampleur.

Face au nombre de plus en plus impressionnant de pèlerins, les autorités décident de construire une grande basilique.

Les travaux débutent le 30 septembre 1929 et s’achèveront après la Seconde Guerre mondiale. La structure de base, terminée avant les conflits, subit peu de dégâts lors des bombardements de juin 1944 alors que la ville est détruite à plus de deux tiers.

L’ensemble du sanctuaire comprend la basilique proprement dite élevée au-dessus d’une vaste crypte souterraine, un parvis dominé par un campanile, un chemin de croix et des bâtiments de service liés au pèlerinage.

Ses mensurations sont imposantes : 104 m de longueur, 97 m de hauteur et 28 m de diamètre pour le dôme, 50 m de hauteur pour la coupole. 130 piliers cylindriques soutiennent la structure dans un sol en pente et argileux.

Sainte Thérèse

L’histoire de cette jeune fille devenue religieuse émeut encore. Originaire d’Alençon, sa famille déménagera à Lisieux où elle entrera dans les ordres et poussera son dernier souffle, trop jeune à 24 ans suite à une étrange maladie caractérisée notamment par des maux de tête, une perte d’appétit et des éruptions cutanées.

Au carmel, sa dévotion dépassait les rudes conditions de vie. Elle vivait recluse, dormait sur une planche de bois, mangeait selon les dons et priait de jour comme de nuit. Un quotidien qu’enviaient et qu’envieraient peu de jeunes femmes de son âge. Le Pape Pie XII disait qu’elle était " l’étoile de son pontificat ".

Lisieux

Au cœur de la Normandie, à 20 minutes de Cabourg et Deauville, Lisieux est une charmante ville.

Les maisons à colombages des rues aux abords des places ne laissent aucun doute sur l'identification du coin. La ville du Calvados est la capitale du Pays d’Auge, une région que se caractérise par ses vallées et son bocage.

La ville est entourée de prés où broutent des vaches laitières. Dans la région, on produit du fromage, du cidre, du Calvados et du pommeau, un alcool apéritif.

Outre la basilique, d’autres incontournables valent le détour comme le carmel où la jeune Thérèse a passé les dernières années de sa courte vie et la cathédrale Saint-Pierre, une imposante bâtisse gothique des 12ème et 13ème siècles, un des rares monuments du centre-ville, rescapé des bombardements de 1944. 

A l'issue de la seconde Guerre mondiale qui a profondément marqué la ville, les travaux de reconstruction ont permis de valoriser le patrimoine singulier : maisons à colombages, églises, hôtels particuliers, de riches témoins de l'histoire précieusement conservés.

Pierre Cauchon qui instruisit le procès de Jeanne d'Arc y est enterré parce qu'en 1432 il fut nommé évêque de Lisieux.

Les Buissonnets, un hôtel particulier, était la demeure d'enfance de Thérèse Martin, dite de Lisieux. Aujourd'hui, elle est un musée dédié à la vie de la sainte.

A côté de Lisieux, le château médiéval et Renaissance de Saint-Germain-de-Livet, entouré de douves et d'un jardin fleuri, est depuis 1958 propriété de la ville.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK