Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Herstal, Pays de la Fraise !

Musée communal
Musée communal - © © Pays de Liège

Herstal, pays de la Fraise, le titre peut surprendre ! La ville est plutôt connue pour son industrie et ses manufactures de renom comme la FN. La cité du fer et du charbon l’est moins pour ses fruits rouges. La ville n’a rien d’exceptionnel sur le plan touristique mais son histoire singulière captive.

Herstal forme avec Liège et les communes qui l’entourent ce que l’on a coutume d’appeler l’agglomération liégeoise, une métropole peuplée de plus de 600 000 habitants. Les communautés italiennes et ibériques y sont majoritaires. 

De part sa position géographique à l’intersection de la Meuse et de la voie romaine qui reliait Tongres à Herstal, actuelle chaussée Brunehaut, celle que l’on appelait autrefois Héristal était destinée à un essor commercial important. C’est aussi à Herstal, en 779, que Charlemagne édite le premier et l’un de ses plus importants capitulaires, un écrit qui organise son royaume.

La ville est arrosée par la Meuse et le canal Albert, deux voies fluviales qui ont joué un rôle majeur dans son développement industriel et commercial. 

 

Vottem, capitale liégeoise de la fraise !

On croyait la fraise exclusivement mariée à la région de Wépion, Vottem dans l’entité d’Herstal produit aussi des fraises de qualité. La commune a d’ailleurs été titrée " Capitale régionale de la Fraise " ! La confrérie de la Fraise pérennise la tradition et l’histoire du fruit rouge dans la région. Dans l’ancienne maison communale de Vottem, des passionnés ont créé le Musée de la Fraise à côté du Musée de la Vie d’Antan. Chaque année, on la fête en juin.

On y cultive plusieurs variétés dont la jeune " Merveilleuse foncée de Vottem " au goût très fin alliant les qualités gustatives d’une bonne fraise sucrée et de la fraise des bois. 

C’est une fraise de taille moyenne et de couleur foncée. Sa chair est tendre peu acide et sucrée. Elle est aussi un fruit très juteux couleur rouge sang. 

Les Romains y ont aussi amené la vigne. La vinification devient alors une activité prospère jusqu’au 19ème siècle. L’industrialisation et le développement démographique y mettront un terme. 

Herstal compte deux autres musées : le Musée communal et le Musée du Motorium Saroléa pour pérenniser la mémoire d’une ancienne marque de motocyclettes fabriquées à Herstal, du nom de celui qui fonda la société en 1850. Saroléa fabriquait alors des armes. En 1900, elle produira des deux roues motorisées.

Le Musée communal installé dans une belle demeure bourgeoise du 17ème construite relate l’histoire de l’entité. 

 

Que fait-on dans le coin ? 

On visite Liège, ses places, ses musées, ses rues bordées de bâtiments remarquables et son quartier d’Outre-Meuse, cher à Simenon. On déguste un péquet en terrasse (alcool blanc) près de la place Saint-Lambert ou du Perron, fontaine emblématique de la cité princière. Le 15 août, on se mêle aux liesses des fêtes de la République libre d’Outre-Meuse.

On descend à 60 mètres sous terre à Blegny-Mine, site majeur de Wallonie et Patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2012 au même titre que le Bois du Cazier à Marcinelle, Bois-du-Luc à La Louvière et le Grand-Hornu près de Mons. Les guides nous relatent le labeur des mineurs qui appréciaient la présence de rats ! Tant que ceux-ci remuaient, le grisou ne sévissait pas !

On découvre Chaudfontaine pour ses thermes et son musée interactif dédié à l’eau. C’est de la que jaillit l’eau du même nom après avoir été filtrée naturellement 60 ans sous terre. 

On déguste une salade liégeoise (haricot, pommes de terre, haricot, oignons et lardons pour les principaux ingrédients), le sirop de Liège et le Herve, fromage aussi goûteux qu’odorant. Il doit ses effluves à une bactérie dans le sol de quelques vallons du coin ingurgitée par les vaches lorsqu’elles broutent. 

Le sirop de Liège est la plus ancienne confiture de notre pays. Il faut plus de 6h de cuisson au jus de pommes et aux poires pour devenir une mélasse noire. Certains producteurs y ajoutent parfois des dattes. Le sirop se marie parfaitement avec le Herve.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK