Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Edimbourg

C’est aussi l’une des plus belles villes de Grande-Bretagne située dans la région des Lothians où les paysages sont atypiques, mystérieux, majestueux et intrigants. L’histoire et l’architecture médiévales y sont omniprésentes de même que les jardins luxuriants, l’un des prestigieux emblèmes des îles britanniques. Sous des airs de coquetterie médiévale, contemporaine et typiquement écossaise, se cache une ambiance mystérieuse qui intrigue et qui attire.

Les Ecossais la surnomme " Auld Reekie ", la ville noircie, enfumée en référence aux soirées festives et bien arrosées où poètes, artistes et buveurs de bière se côtoient sympathiquement dans les pubs bondés. Avec son histoire étoffée, on l’appelle aussi l’ "Athènes du Nord " parce que son château, perché sur des pitons rocheux volcaniques, ressemble à l’acropole.  C’est l’une des attractions phares de la ville.

 

Old Town, New Town

Au fil des ans, le cœur névralgique d’Edimbourg s’est développé à un point tel qu’une " ville nouvelle " a vu le jour. Les édifications plus récentes sont le fruit de longues études architecturales. Les résultats laissent entrevoir une belle réussite. La ville neuve naît au 18ème et apparaît comme " la " solution aux problèmes de surpopulation. C’est à James Craig, un architecte de 22 ans, que l’on doit le projet bien ficelé. Son idée : un plan ordonné et rigide qui correspondait aux tendances de rationalité de l’époque des lumières.

Dans la vieille ville, non loin des rues et ruelles escarpées, le Royal Mile, la rue la plus importante de la ville, relie le château à Holyrood Palace, la célèbre résidence de la reine. De part et d’autre de l’avenue, de magnifiques demeures dignes du quartier royal. Sur les hauteurs, entre citadelle et Acropole, le château d’Edimbourg, visible de partout, est l’un des plus anciens témoins de la ville dont les murs gardent les frasques des longs séjours de Marie Stuart et Cromwell. La plupart de ses bâtiments datent du 15ème siècle. Non loin de là, la cathédrale Saint-Gilles et le Grassmarket ont été édifiés dans un quartier pittoresque et romantique, musardé dans d’étroites ruelles.

 

Edimbourg, c’est aussi la ville des arts et des grands idéaux où l’on pratique au quotidien la culture du bien-manger et bien-vivre. Outre son université, l’une des plus prestigieuses au monde, la ville est aussi le théâtre du plus grand festival artistique de la planète. 

Les Ecossais aiment l’art. La National Gallery de la ville est exceptionnelle. L’entrée est gratuite de même que pour d’autres lieux publics comme le Musée National d’Ecosse, la cathédrale de Saint Gilles sur la Royal Mile, un haut-lieu de la vie religieuse pendant des siècles. Ce bâtiment légendaire est célèbre pour ses vitraux et sa flèche, point de repère incontournable de part et d’autre de la ville. A Edimbourg et dans la région, de nombreux parcs et jardins dont l'entrée est gratuite. Les événements sont aussi nombreux. Chaque week-end, la ville s’anime. Là aussi, bon nombre d’activités offrent l’entrée aux visiteurs. Prévoyez votre carnet de bord avant le départ.

Grassmarket ainsi que du côté d’High Street et Cowgate sont les coins les plus branchés pour la faire la fête.

Haggis, Whisky, kilt et concert de cornemuse sont incontournables pour une immersion totale dans la culture écossaise ; le haggis, plat typique national est fait de panse de brebis farcie. A noter aussi que durant tout le mois de mai, le whisky est à l’honneur dans le pays.

www.visitscotland.com pour les infos sur la ville et l’Ecosse. Très bien conçu et complet, en quelques clics, vous serez déjà de l’autre côté de la mer du nord !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK