Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Blancs Moussis et compagnie de Stavelot

On prépare le 518ème carnaval à Stavelot. Les 21, 22 et 23 mars, comme chaque année dans la capitale du Laetare, on ne lésinera pas sur les efforts pour que la fête soit parfaite dans les moindres détails. Les habitants de la ville ont raison d’être fiers de leur carnaval, l’un des plus beaux et des plus typiques de Belgique. Les Blancs Moussis seront de sortie, cachés sous un masque blanc au long nez rouge et sous une cape couleur neige immaculée. Avec eux, divers groupes folkloriques constitueront un cortège de plus de 2000 figurants.

A la mi-carême, les personnages de blanc vêtus danseront dans les rues de la ville, piétonnes pour l’occasion. Ils seront plus de 350 à amuser le public en lançant des millions de confettis et en donnant des coups de vessie de porcs gonflée. Les rois de la fête grogneront, sautilleront, surprendront et taquineront les enfants et les badauds.

La foule viendra les acclamer en nombre. 2200 figurants, dont 350 Blancs Moussis, feront le spectacle pour 35 000 à 40 000 spectateurs. Les visiteurs viendront du coin, de partout en Belgique et de l’étranger parce qu’en dehors du pays, on fête peu la laetare.

Pendant le rondeau final sur la place Saint-Remacle, les Blancs Moussis, entraîneront les spectateurs dans de folles farandoles autour du perron des libertés Stavelotaines. Ils profiteront ensuite de la dispersion du cortège pour placarder sur les murs des maisons et les vitrines des commerces, des affiches, supports de jeux de mots raillant parfois certains Stavelotains et Stavelotaines, victimes d’une anecdote ou d’un incident survenus les mois précédents.

Trois jours d’intenses festivités

5 images
La balade de Carine : Blancs Moussis et compagnie de Stavelot © Office du Tourisme de Stavelot

Le samedi, les festivités ont lieu en soirée avec un cortège nocturne d’humour et de lumière, suivi d’un bal à l’abbaye. Le dimanche, le grand cortège démarre à 14h ; le rondeau final a lieu sur la place Saint-Remacle avant le feu d’artifice à 21h et la Nuit Blanche des Blancs Moussis. Le lundi, les sociétés folkloriques et musicales seront à nouveau de sortie dès 15h.

Une Confrérie Folklorique

5 images
La balade de Carine : Blancs Moussis et compagnie de Stavelot © Office du Tourisme de Stavelot

Les Blancs Moussis sont réunis dans une même confrérie de quelque 350 membres qui œuvrent pour la défense de la tradition du Blanc Moussi, le développement du tourisme, l’économie locale et la promotion de la fraternité et l’égalité des hommes par le biais du folklore. Aucun pedigree ou diplôme de hautes études ne sont requis pour intégrer la confrérie. Le plus jeune confrère a eu 18 ans et le plus âgé a fêté plus de 90 printemps, l’âge moyen étant de 46 ans.

L’imposante abbaye au cœur de la ville

5 images
La balade de Carine : Blancs Moussis et compagnie de Stavelot © Office du Tourisme de Stavelot

L’abbaye est l’un des bâtiments phares de Stavelot. L’ancien monastère bénédictin de 651 est l’une des plus anciennes fondations monastiques du pays. Il est classé au Patrimoine majeur de Wallonie. La bâtisse fut entièrement rénovée de 1999 à 2002. Une nouvelle aile, construite en verre et inox, a vu le jour sur les anciennes fondations et dans les proportions de la quatrième aile détruite après la Révolution française.

L’abbaye abrite trois musées : le Musée du Circuit de Spa Francorchamps, proche, où les yeux des fans de belles mécaniques vont se régaler, le Musée de la Principauté de Stavelot-Malmedy et le Musée Guillaume Apollinaire, l’unique musée au monde consacré au poète. 1899, Guillaume Apollinaire, alors âgé de 19 ans, est en vacances à Stavelot, tandis que sa mère, aristocrate polonaise, fréquente le casino de Spa. Cet été 1899 a sensiblement influencé son œuvre.

Les bâtiments ont été rénovés il y a un peu plus de 15 ans. La visite est libre ou aidée d’audioguide. Les expositions sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. 10 € pour l’accès aux trois musées.

L’Ecole de conduite de Francorchamps

5 images
La balade de Carine : Blancs Moussis et compagnie de Stavelot © Office du Tourisme de Stavelot

Vous rêvez d’être pilote ? Vous voulez optimaliser la maîtrise de votre véhicule, adopter les bons réflexes en cas d’incident, freiner sur un sol détrempé ou enneigé ? L’école de conduite de Francorchamps vous enseigne les rouages et la finesse de la conduite par tous les temps. L’école donne aussi des cours à Nivelles en Brabant wallon.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK