Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Bergen

Bryggen
Bryggen - © Øyvind Heen - Visitnorway.com

Quand elle naît, au crépuscule de l’ère des Vikings, Bergen est élue capitale de la Norvège. Aujourd’hui, deuxième ville du pays, point de départ de croisières, lovée dans le Hordaland au nord-ouest du royaume, la ville attire de nombreux touristes charmés par le décor singulier du port hanséatique et des fjords bordés de montagnes. Demeures cossues, résidences royales, maisons en bois et bâtiments d’art font le décor de la ville élégante.

Malgré sa position au nord du pays, Bergen bénéficie d’un climat agréable ; les hivers ne sont pas rudes et les étés sont doux. Les traditionnelles baignades estivales ne sont pas pour autant d’actualité, les eaux locales étant trop froides pour les bains de détente. Par contre, après le sauna, on se baigne dans les eaux glaciales des fjords proches de la mer de Norvège ou on se roule dans la neige l’hiver. Les courageux reconnaissent les effets vivifiants de l’expérience audacieuse et quelque peu insolite.

Les attraits touristiques de la ville qui naît dans les fjords, au cœur de plusieurs vallées, en bordure de mer autour d’un port font l’unanimité auprès des visiteurs. Parce que plusieurs incendies ont ravagé les maisons construites en bois, le dernier en 1955, la ville a souvent changé de profil. Les guerres ont aussi causé leur lot de destructions.

A chaque épisode ravageur, les vaillants habitants ont reconstruit les maisons en bois du pays, peints par la suite selon les goûts des propriétaires comme le veut la tradition, offrant au décor un côté chaleureux et coloré malgré le temps souvent brumeux et pluvieux.

 

A Bergen, on ne s’ennuie pas, on se régale de choses qu’on n’a pas l’habitude de côtoyer comme le marché aux poissons atypique très animé avec des échoppes particulières bien garnies.

Loin " du monde ", la région s’est développée pour pallier à ses propres besoins avec une économie moderne autarcique. Le confort y est optimal.

Au loin, on aperçoit des plates-formes pétrolières contournées par les bateaux de pêcheurs, les embarcations de plaisances et des navires de croisière.

 

Avec ses rues étroites et ses ruelles bordées de hautes maisons en bois aux façades chatoyantes, le quartier de Bryggen est typique. C’est le cœur historique de la cité, là où l’histoire trouve ses origines. Le quartier est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Les photographes aiment immortaliser leurs souvenirs de vacances depuis les hauteurs de la cité en empruntant le funiculaire du centre-ville qui les emmène à 320 m d’altitude.

 

Les musées

Le choix est large allant du musée d’histoire aux collections d’art en passant par un aquarium scandinave et tropical. Le musée le plus original est celui consacré à Edvard Grieg, célèbre compositeur norvégien de musique classique. Pendant 22 ans, il vécut à Bergen et y composa une grande partie de son œuvre. Sa maison a été transformée en musée. L’intérieur est tel qu’il était à la mort du compositeur en 1907.  

Non loin de là se trouve l’église en bois debout de Fantoft dont l’histoire est assez fabuleuse. Construite en 1150 dans le comté voisin de Sogn, elle fut déplacée et reconstruite à Bergen en 1883. Détruite par un incendie en 1992, on la fit renaître telle qu’elle était initialement.

 

A Bergen, le shopping fait aussi partie de la découverte mais les prix sont beaucoup plus élevés que chez vous. En terrasse, l’aquavit est servi dès l’après-midi, cet alcool de céréale scandinave étant assez fort.

 

Sur place, il est conseillé d’acheter la carte de Bergen (Bergen Card), un passeport qui donne accès gratuit aux bus du centre-ville et offre de nombreux avantages et réductions. 200 NKO (soit un peu plus de 23 € par adulte pour 24 h de validité).

 

Dans les alentours

Le parc naturel de la lande de bruyère à une cinquantaine de km.

 

Le centre culturel de Langøy sur l’île de Sotra ; un endroit qui illustre le mode de vie traditionnel sur la côte avec des moyens de subsistance d’appoint, des commerces de premières nécessité et des services postaux et téléphoniques restreints.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK