Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 08:30 sur Vivacité

Plus d'infos

La balade de Carine : Au Carnaval à Dunkerque

Dunkerque ville panorama depuis les quais
4 images
Dunkerque ville panorama depuis les quais - © Florian Alphonse

Six semaines de festivités, festoiements et réjouissances ! Jusqu’à la mi-mars, le carnaval de Dunkerque bat son plein. 15 week-ends de festivités ! Le carnaval de Dunkerque est l’un des plus importants d’Europe et le plus long de France. Les Dunkerquois en profitent aussi pour parler en patois du coin.

Bandes, bals et carnavals attirent chaque week-end la foule laissant à chacun des souvenirs singuliers et intarissables. Cafés, bars et restaurants ne désemplissent pas. Pour le bonheur des commerçants, le carnaval attire chaque année de plus en plus de monde mais contraint les autorités à s’adapter à la foule. L’afflux supplémentaire de carnavaleux peut nuire au bon déroulement de l’événement parce que les " novices" ne connaissent pas nécessairement la teneur de la charte qui dit notamment que tout participant doit être un minimum déguisé, ne fut ce que porter un chapeau.

Bandes, bals et fêtes dans les bars et les chapelles !

Les bandes sont une sorte de cortège dans lesquels les carnavaleux défilent dans les rues derrière la musique, appelée la " clique ", conduite par un tambour-major. Les carnavaleux forment des lignes en se tenant accoudés l’un à l’autre générant parfois de nouvelles amitiés. Les premières lignes retiennent la bande alors que les autres la poussent. Lorsqu'une ou plusieurs personnes tombent, les carnavaleux crient " chute " et les personnes qui ceinturent les joyeux qui ont chu retiennent les lignes devant ou derrière elles pour éviter que d'autres ne tombent. Les carnavaleux les plus proches doivent relever les personnes tombées le plus rapidement possible. Le risque de chute est diminué si les carnavaleux sont bien accrochés.

 

Tout le monde peut entrer dans les bars alors que dans les chapelles, il faut être invités.

 

Dans les grandes salles de l’agglomération, les bals réunissent les fêtards aux petites heures de la nuit, voire à l’aube. Les bénéfices sont versés à des associations.

 

Depuis le début du 17ème siècle, les Dunkerquois fêtent le carnaval. A ses origines, les festivités précédaient le départ en mer des marins-pêcheurs en quête de hareng au large de l’Islande. Avant le départ des vaillants pour un long périple de six mois, les armateurs leur offraient un repas et une fête ainsi que la moitié de leur paie. Il existait aussi à Dunkerque une autre grande fête aujourd’hui oubliée que l’on appelait les Folies durant laquelle on se déguisait. La fête qui se déroulait autrefois le 24 juin, jour de la Saint Jean, semblait préfacer le carnaval.

Dunkerque en dehors du carnaval

Les plages de Dunkerque sont parmi les plus prisées de la côte d’Opale. Chacune des six plages a son ambiance singulière : Bray Dunes la septentrionale, Leffrinckoucke la naturelle, Malo-les-Bains la balnéaire, Zuydcoote la sauvage, Petit-Fort Philippe la familiale ou Grand-Fort Philippe aux portes de la réserve du Platier d’Oye.

 

L’histoire de la ville a toujours été liée à la mer du Nord et à son port. Il y a un millénaire, la ville était à l’origine un village de pêcheurs construit à l’extrémité ouest d’un banc de sable. Au fil des décennies, Dunkerque se développera autour de son port. Son histoire est relatée au musée Portuaire de la ville. Parmi les autres musées de la ville, Opération Dynamo relate la bataille de Dunkerque en 1940,

 

Plusieurs canaux ont été construits aux alentours de Dunkerque pour drainer les sol, pour maitriser les effets de chasse dans le port et bien évidemment pour la navigation.

A l’agenda

Les danseurs d’épées : ce dimanche de 10h à 12h, Place Jean-Bart.

Pendant 15 minutes, dans un cercle alternant les hommes et les épées, les danseurs vont perdurer la tradition.

Il n'existe que deux danses de ce type en France. Quel que soit le temps, les danseurs exécuteront la danse du 16ème siècle et début du 17ème à cinq reprises.

 

Le carnaval : jusqu’à la mi-mars.

 

Plein Vent : une exposition artistique et scientifique sur le vent à voir jusqu’en septembre prochain. Route du Quai Freycinet 3 Môle 1. L’entrée est gratuite.

Plus d'infoswww.dunkerque-tourisme.fr

 

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK