Viva Week-end

Tous les samedis et dimanches de 06:00 à 08:30 sur Vivacité

Plus d'infos

En savoir plus ce week-end : La tradition du muguet

Alain Jourdan des sites Jereussis.be et Curiofamily.net, vous en apprend plus sur le muguet.

Tu le sais peut-être, le 1er mai, c’est le jour de la fête du travail. À cette occasion, d’habitude, tu as congé et tu ne vas pas à l’école. C'est aussi le jour où l'on offre des brins de muguet aux personnes que l'on aime. Et cette tradition ne date pas d'hier…

Pour plus d'idées, écoutez Viva Week-end chaque samedi et dimanche de 6h à 9h sur VivaCité

Pourquoi offre-t-on du muguet ? À quand remonte cette habitude d’offrir du muguet ?

À bien longtemps en fait ! Il y a plusieurs siècles, nos ancêtres craignaient beaucoup l’hiver, car c’était une saison triste et froide, sans récoltes, et donc sans nourriture. Les maladies étaient également nombreuses lors de cette période. Rien de très gai comme tu vois…

Du coup, chaque année, le retour des beaux jours était un véritable cadeau ! Après avoir survécu à l’hiver, nos ancêtres (Celtes, Gaulois…) allaient à nouveau avoir chaud et manger à leur faim. Ouf !

Pour fêter cela, ils dansaient autour d’un arbre pour chasser les mauvais esprits. Ils accrochaient aussi les premières fleurs sur les portes de la maison de leur fiancée pour leur signifier leur amour et leur souhaiter, à elle et à leur famille, de bonnes récoltes.

Dans la Rome antique, aux alentours du 1er mai actuel, on célébrait Flora, la déesse des fleurs. Offrir des fleurs à cette période de l’année était donc déjà une habitude.

Mais pourquoi du muguet ?

Cette tradition du muguet remonterait à la Renaissance, à l’époque où régnait en France le roi Charles IX.

La légende raconte qu'en 1560, alors que Charles IX et sa mère, Catherine de Médicis, visitaient une partie du territoire français, un chevalier offrit au jeune roi un brin de muguet cueilli dans son jardin. Le roi, séduit par le doux parfum de cette fleur, décida de reprendre cette pratique et d'offrir au printemps un brin de muguet à chacune des dames de la cour. La coutume s’étendit ensuite rapidement à travers tout le pays, puis disparut peu à peu… jusqu'au 1er mai 1895 !

Ce jour-là, le chansonnier (l’ancêtre du chanteur) Félix Mayol, une des grandes stars de l’époque, arriva à Paris, où une amie lui offrit alors un bouquet de muguet.

Le soir-même, juste avant la première de son nouveau spectacle, Félix chercha un camélia, une autre fleur que les hommes élégants de l’époque avaient pour habitude de porter sur leur veste. Mais il n’en trouva pas ! Il accrocha alors le brin de muguet qu’il avait reçu plus tôt dans la journée. Son spectacle fut un énorme succès et Félix Mayol décida de faire de cette petite fleur blanche son emblème, ce qui relança la coutume oubliée du muguet au 1er mai.

De plus, à l’époque, de nombreux bals étaient organisés au printemps et au 1er mai, des évènements durant lesquels chaque jeune fille accrochait un brin de muguet à son corsage. L’usage voulait que les jeunes hommes offrent cette fleur à clochettes à leur fiancée ou à leur cavalière.

C’est ainsi qu’est née la tradition d’offrir un brin de muguet aux personnes que l’on aime.

Et ensuite ?

Le 1er mai 1900, lors d'une fête organisée par les grands couturiers parisiens, absolument toutes les femmes reçurent un brin de muguet : les clientes, les couturières et toutes les travailleuses.

Séduites par l'idée, les couturières gardèrent cette habitude et en offrirent, elles aussi, chaque année à leurs clientes. Le muguet devint même le symbole d’une grande maison de couture française : celle de Christian Dior. Tu connais ?

À partir de ce jour-là, offrir du muguet devint une véritable tradition. Petit à petit, on s’habitua à voir des vendeurs de muguet s’installer sur le bord des routes.

Quel est le rapport avec la fête du travail alors ?

Le 1er mai, c’est la fête du travail car c’est la date à laquelle nous commémorons les morts d’une grande manifestation qui eut lieu le 1er mai 1886, à Chicago, aux États-Unis.

Ce jour-là, de nombreux travailleurs manifestèrent pour leurs conditions de travail, en brandissant une églantine rouge, une fleur symbolisant la classe ouvrière. On finit par le remplacer par le muguet.

C'est depuis ce jour que la fête du travail et le muguet sont associés.

Découvrez le dossier complet ici : jereussis.be

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK